Hyundai redonnera sa chance à Solberg

Oliver Solberg devrait avoir une autre opportunité de rouler en WRC avec Hyundai cette année, alors que le protocole lié au COVID-19 l'a contraint à faire une croix sur le Rallye de Sardaigne ce week-end.

Hyundai redonnera sa chance à Solberg

Oliver Solberg, fils du Champion du monde des Rallyes 2003 Petter Solberg, devait normalement participer à sa deuxième épreuve au volant d'une Hyundai i20 WRC ce week-end en Sardaigne. Son père a malheureusement contracté le COVID-19, le forçant du même coup à 14 jours d'isolement dans un hôtel de Porto puisqu'il s'est retrouvé cas contact.

Âgé de 19 ans, Solberg a impressionné pour ses grands débuts avec Hyundai en WRC au mois de février, terminant septième de l'Arctic Rally Finland. Un prochain rallye doit encore être déterminé, car son patron Andrea Adamo a confirmé à Motorsport.com que l'équipe avait bel et bien l'intention de proposer une alternative à son jeune pilote.

"Oui, étape par étape nous verrons quelle sera la situation", explique le directeur de l'équipe à Motorsport.com sur les projets à venir avec Oliver Solberg. "Il est certain que c'est une grosse opportunité manquée, et ça me rend très triste car c'est quelque chose que nous ne contrôlons pas."

Lire aussi :

Andrea Adamo a lui-même été impressionné par Oliver Solberg cette année, ce qui a incité l'équipe à lui offrir une nouvelle occasion de démontrer son talent.

"Il est rapide", souligne Andrea Adamo. "Je dois dire que c'est agréable de travailler avec lui car on voit la passion qu'il a, on voit son implication et son approche des choses, que j'aime énormément. Il n'est pas comme certains gamins qui parfois sont là et font semblant. Il est très humble, il travaille en équipe et tout le monde l'aime."

Oliver Solberg n'a pas caché qu'il vivait une énorme désillusion en ne pouvant pas participer au Rallye de Sardaigne ce week-end. En fin de semaine dernière, il a donné des nouvelles rassurantes de son père, qui "se porte bien avec de légers symptômes grippaux".

"C'est vraiment difficile à encaisser pour le moment, mais mon heure viendra pour un prochain rallye au volant de cette incroyable Hyundai i20 Coupe WRC", ajoute-t-il. "Il y a cette réglementation [COVID-19] pour de bonnes raisons, à savoir essayer de stopper cette épidémie. Ma famille accepte totalement ce que la FIA, les organisateurs de rallye, les gouvernements et les professionnels de santé nous disent. Le plus important est que tout le monde reste en bonne santé."

Le Rallye de Sardaigne doit débuter vendredi matin, après un Shakedown qui aura lieu jeudi matin.

partages
commentaires
Ogier et Toyota vont discuter de leurs projets pour 2022
Article précédent

Ogier et Toyota vont discuter de leurs projets pour 2022

Article suivant

Dernier pointage avant le Rallye de Sardaigne 2021

Dernier pointage avant le Rallye de Sardaigne 2021
Charger les commentaires