Hyundai annonce le remplaçant de Loubet au Rallye d'Espagne

L'Espagnol Nil Solans fera ses débuts en Championnat du monde des Rallyes au Rallye d'Espagne en remplacement de Pierre-Louis Loubet.

L'équipe 2C Compétition va engager Nil Solans pour l'avant-dernière manche du WRC, le Rallye d'Espagne, la semaine prochaine, après que Pierre-Louis Loubet a été contraint de renoncer au reste de la saison en raison d'une fracture de la hanche consécutive à un accident de la route.

L'Espagnol de 29 ans apportera à l'équipe une grande connaissance de la région, puisqu'il a participé au Championnat d'Espagne des Rallyes l'année dernière, remportant le titre de champion sur terre. Solans a également été champion junior du WRC en 2017.

Cette saison, Solans participe au Championnat d'Europe des Rallyes (ERC), où il occupe la septième place du classement avec comme meilleur résultat une quatrième position lors de l'ouverture de la saison en Pologne.

Solans sera associé à l'expérimenté copilote Marc Martí, qui a copiloté pour Jesús Puras, Carlos Sainz et Dani Sordo en WRC. La structure Rallye Team Spain, pour laquelle Solans roule en ERC, a révélé ce vendredi matin la nouvelle de la promotion de son pilote en WRC.

Nil Solans (à droite)

Nil Solans (à droite)

Solans pilotera une cinquième Hyundai i20 lors de l'événement aux côtés des pilotes d'usine Thierry Neuville, Ott Tänak, Dani Sordo et Oliver Solberg, qui fera ses débuts sur asphalte en WRC. Ce dernier rejoindra l'écurie d'usine Hyundai la saison prochaine après avoir obtenu le volant de la troisième voiture de l'équipe, qu'il partagera avec Sordo.

Solberg, le fils de Petter, Champion du monde WRC 2003, remplacera Craig Breen, qui passera chez M-Sport après trois ans comme pilote à temps partiel pour Hyundai. L'Irlandais a signé un contrat de deux ans avec l'écurie britannique.

Le Rallye d'Espagne se disputera sur 17 spéciales entièrement asphaltées, à partir de vendredi prochain.

Lire aussi :

partages
commentaires
Toyota confirme le programme d'Ogier, Ingrassia arrête
Article précédent

Toyota confirme le programme d'Ogier, Ingrassia arrête

Article suivant

Touché au dos, Kalle Rovanperä reçoit le feu vert pour la Catalogne

Touché au dos, Kalle Rovanperä reçoit le feu vert pour la Catalogne
Charger les commentaires