Hyundai sur une bonne série, la preuve par... quatre?

Après son excellent résultat du Rallye de Sardaigne, où deux de ses équipages étaient montés sur le podium, l’équipe Hyundai espère poursuivre sur sa lancée en Pologne ce week-end, lors duquel l’équipe basée à Alzenau, en Allemagne, alignera pour la première fois quatre voitures.

Le jeune pilote néerlandais Kevin Abbring, déjà vu notamment chez Peugeot en ERC, prendra en effet part à partir de jeudi soir à son second rallye au volant d’une i20 WRC cette année, là même où il s’était imposé en 2009 dans la catégorie Junior.

Le Rallye de Pologne est un nouveau pas important pour nous puisque nous alignons pour la première fois quatre voitures,” déclare Michel Nadan, le Directeur de Hyundai Motorsport. “C’est un nouveau défi pour notre équipe de nous engager avec une auto supplémentaire dans un rallye déjà difficile.”

J’ai déjà été présent en Suède cette année [en remplacement de Paddon], mais la Pologne est la première de mes quatre manches prévues à l’origine avec Hyundai,” rappelle pour sa part le nouveau venu. “C’est un rallye très rapide, très poussiéreux, avec des portions étroites en forêt.”

C’est ma première participation sur la terre au volant d’une WRC et j’espère montrer à tout le monde ce dont je suis capable.”

Paddon ne se laisse pas tourner la tête

Hayden Paddon et Thierry Neuville s’étaient classés 2e et 3e en Italie après avoir connu un parcours bien différent.

Bénéficiant d’une excellente position sur la route, mais aussi impressionnant de vitesse et de maîtrise, le jeune Néo-Zélandais avait mené plus de la moitié du rallye pour ne s’incliner que face à Sébastien Ogier.

Il faut prendre chaque rallye comme il vient et rester concentré sur ce qu’on a à faire,” dit-il, lui qui a toujours dit vouloir garder la tête froide après son résultat en Sardaigne. “La Pologne est assez sympa, similaire par endroits à la Finlande – rapide, fluide et avec beaucoup de bosses. C’est plus roulant et poussiéreux, et ça pourrait donc devenir plus défoncé lors du second passage.”

Les spéciales sont belles et correspondent à mon style de pilotage. Je suis impatient de voir ce qu’on pourra faire.”

"Avec des notes aussi parfaites et précises que possible, on peut vraiment se faire plaisir sur ces spéciales rapides et fluides"

Thierry Neuville

Neuville, quant à lui, avait connu moult problèmes lors de la manche précédente avant de réussir à profiter de ceux d’autres concurrents le dimanche pour rejoindre son équipier sur le podium. Troisième en Pologne il y a un an, avec un meilleur chrono en prime, il espère sans doute reprendre l’avantage sur le kiwi dans un rallye qu’il connaît bien.

J’aime beaucoup la nature rapide et fluide des spéciales, ici. Avec des notes aussi parfaites et précises que possible, on peut vraiment se faire plaisir,” dit le Belge, qui reconnaît avoir eu de la réussite en Sardaigne : “On a été un peu surpris de faire un podium après le week-end qu’on a connu mais c’était un beau résultat d’ensemble pour l’équipe et j’espère qu’on pourra bâtir sur cette performance en Pologne.”

Dani Sordo, qui avait dû se contenter d’effectuer les reconnaissances l’an passé, fera en sorte de ne pas se laisser distancer par ses équipiers sur un tracé pour ainsi dire... entièrement renouvelé! Pas de chance...  

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Pologne
Pilotes Dani Sordo , Hayden Paddon , Kevin Abbring , Thierry Neuville
Type d'article Preview
Tags hyundai, pologne, wrc