Hyundai et Toyota seraient intéressés par Meeke

partages
commentaires
Hyundai et Toyota seraient intéressés par Meeke
Par :
30 mai 2018 à 14:44

Les équipes Hyundai et Toyota de WRC ont toutes les deux exprimé leur intérêt dans le recrutement de Kris Meeke, débarqué par Citroën.

Kris Meeke, Citroën World Rally Team
Craig Breen, Kris Meeke, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Citroën World Rally Team
La Citroën C3 WRC de Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën World Rally Team, après leur sortie de route
Jari Huttunen, Antti Linnaketo, Hyundai i20 R5
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport

Le Nord-Irlandais a été remercié par Citroën la semaine passée pour ce que l'équipe a décrit comme "un nombre d'accidents excessivement élevé", après une violente sortie de route lors du Rallye du Portugal.

Meeke était indisponible pour tout commentaire quand Motorsport.com l'a contacté plus tôt cette semaine, mais des sources proches du pilote de 38 ans ont indiqué qu'il était en colère après la décision de Citroën.

Ses chances de revenir en WRC cette saison sont faibles, mais il pourrait y avoir des ouvertures en 2019 quand le marché des pilotes commencera à s'agiter en fin d'année. Alain Penasse, de Hyundai, a déclaré qu'il pensait que Meeke a beaucoup à offrir en Championnat du monde des Rallyes.

"Pour l'instant, il n'y a pas de contact [avec Meeke], mais ça dépend de l'état du marché des pilotes. Il n'y a aucun doute sur le fait que Kris Meeke est un pilote qui peut remporter des rallyes ; il est très rapide, mais très irrégulier – nous avons vu cela pendant sa carrière qui est faite de hauts et de bas."

"Il a la vitesse et ce n'est pas quelqu'un que l'on veut laisser de côté. Il est comme Jari-Matti Latvala : un pilote qui n'est pas très régulier, mais qui va gagner un ou deux rallyes par an. Nous considérons tous les pilotes, surtout les gars qui sont libres et sur le marché. Il est un peu tôt actuellement, mais il faut voir ce que va se passer."

Penasse a déclaré que les meilleures performances de Citroën en 2018 pourraient attirer l'attention pour 2019, y compris de pilotes comme Dani Sordo et Hayden Paddon, qui se partagent la troisième Hyundai i20 cette saison.

"J'imagine qu'il va y avoir de l'intérêt pour [le baquet libre] chez Citroën désormais. L'an passé, Citroën n'était pas vraiment un danger, mais maintenant ils ont de bons résultats et je suis sûr que des pilotes vont l'envisager."

"Nous avons Dani et Hayden sur des programmes limités et si vous offrez une autre année à sept rallyes contre un programme complet avec Citroën, ils vont probablement être intéressés. Je ne pense pas que ces gars seraient heureux de partager une voiture à nouveau."

Meeke a été impliqué dans de longues négociations et a reçu une offre de la part de Toyota en 2015 avant de s'engager avec Citroën. Avant la nouvelle de son éviction la semaine passée, le directeur de Toyota, Tommi Makinen, a déclaré qu'il serait intéressé par des discussions avec Meeke au sujet d'un futur accord.

Le team principal de M-Sport Ford, Malcolm Wilson, a déclaré à Motorsport.com qu'il était "triste" de voir le WRC perdre un vainqueur de rallye et un pilote britannique "quand nous faisons de tels pas en avant avec le rallye dans ce pays", mais en ajoutant qu'il était "très heureux" de son line-up actuel de pilotes quand il lui a été demandé s'il serait intéressé par Meeke.

Article suivant
Toyota dément un retour de Räikkönen en WRC

Article précédent

Toyota dément un retour de Räikkönen en WRC

Article suivant

Loeb n’a "pas la motivation" pour remplacer Meeke

Loeb n’a "pas la motivation" pour remplacer Meeke
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Kris Meeke
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur David Evans
Soyez le premier à recevoir toute l'actu