Des jokers qui alimentent espoir et frustration chez Hyundai

Hyundai va faire évoluer sa machine grâce aux jokers utilisables en octobre prochain, avec toutefois des choix à faire devant les limites réglementaires freinant le développement.

Thierry Neuville, Martijn Wydaeghe, Hyundai World Rally Team

Hyundai va mettre à profit la fenêtre d'homologation du mois d'octobre prochain pour tenter de rattraper son retard sur Toyota en performance pure. Malgré des progrès significatifs réalisés cette saison, le constructeur sud-coréen n'a remporté qu'un seul rallye (en Sardaigne) contre sept pour son rival et doit encore mettre les bouchées doubles pour lutter à armes égales.

D'après les calculs effectués par la marque, sur les deux dernières manches en Estonie et en Finlande, l'i20 N Rally 1 rendait 0,17 seconde au kilomètre à la GR Yaris. De futurs développements doivent arriver et nourrissent une forme de confiance, mais il faudra patienter jusqu'à l'automne. Outre la performance, Hyundai doit également plancher sur les problèmes de fiabilité qui ont mis à mal sa campagne 2023, notamment lors du Safari Rally.

Sur les routes rapides estoniennes et finlandaises, Thierry Neuville a terminé à chaque fois deuxième, ce qui lui a permis de revenir à 36 points de Kalle Rovanperä au championnat.

"En l'état actuel des choses, je pense que l'on a une représentation correcte de notre package", explique à Motorsport.com le directeur de l'équipe, Cyril Abiteboul. "On doit simplement être satisfaits des progrès que l'on a faits par rapport à l'an dernier. On doit faire davantage de pas en avant à l'avenir. Les chiffres ne mentent pas, c'est factuel. C'est le rythme que l'on doit trouver grâce à un mélange d'optimisation de ce que l'on a et des développements qui prennent un peu de temps."

"On sait que l'on a un peu de surpoids et qu'il nous manque aussi un peu de stabilité à l'arrière, probablement aussi de l'appui aérodynamique, et probablement cet avantage en vitesse de pointe que l'on avait auparavant. Je suis sûr que parmi tous les concepts et idées que l'on a à l'usine, il y a bien plus à trouver que les 0,17 seconde dont on parle. Il s'agit de trouver un moyen d'implémenter ça dans la voiture, et j'espère que l'on pourra le faire avant [le prochain cycle réglementaire] 2027."

"On utilisera évidemment cette fenêtre [d'octobre]. On a des projets clairs quant à la manière dont on veut utiliser ces jokers mais franchement, c'est très limité compte tenu du travail qui nous attend pour rendre aussi la voiture un peu plus fiable. On ne doit pas oublier les problèmes rencontrés au Kenya, qui ne sont pas totalement écartés."

"On sait que l'on doit rendre la voiture plus légère et plus rapide, ce sont les trois choses que l'on doit faire et trois jokers pour tout ça, c'est très limité. Il y a une énorme frustration à l'usine. On a un bureau d'études, la production et toutes les ressources, mais on ne peut pas faire ce que l'on voudrait en raison de la réglementation. C'est comme ça."

Au championnat constructeurs, Hyundai accuse 67 points de retard sur Toyota avant le prochain rendez-vous, le Rallye de l'Acropole le week-end du 10 septembre.

Propos recueillis par Tom Howard

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Toyota jure fidélité au WRC pour l'aider à grandir
Article suivant Rovanperä s'est légèrement blessé et doit se ménager

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse