Une journée incroyable pour Breen qui "en a apprécié chaque seconde"

Au terme d'un somptueux mano a mano avec Ott Tänak, Craig Breen a terminé la première journée du Rallye de Finlande en tête du classement général pour 2"8.

Une journée incroyable pour Breen qui "en a apprécié chaque seconde"

À l'image de ses deux dernières apparitions dans la i20 Coupe WRC soldées par deux deuxièmes places en Estonie et à Ypres, Craig Breen a signé une nouvelle journée convaincante ce vendredi sur les spéciales ultra-rapides du Rallye de Finlande. Leader ce soir avec 2"8 de marge sur son coéquipier Ott Tänak, l'Irlandais a pris une fois de plus énormément de plaisir tout au long des six spéciales parcourues aujourd'hui pour se maintenir aux avant-postes.

"Ça fait du bien d'être leader du rallye ce soir. Nous avons eu une journée incroyable et j'en ai apprécié chaque seconde", a-t-il admis à son retour au parc d'assistance.

Sur les talons de l'Estonien cette après-midi, il a même profité de la spéciale d'Oittila (ES6) et ses 19,75 km parcourus de nuit, pour prendre l'avantage dans les derniers kilomètres et rentrer en tête à Jyväskylä. Dans cet exercice inédit en Finlande depuis 1994, le pilote Hyundai Motorsport a apprécié le défi imposé malgré quelques petites erreurs heureusement sans conséquence.

"Les spéciales sont vraiment belles, et surtout la dernière dans l'obscurité. Je me suis toujours demandé comment serait la Finlande dans des conditions nocturnes et maintenant nous le savons – absolument incroyable !" s'est réjoui le leader du classement général. "La dernière spéciale était un peu plus dans l'obscurité, et je me suis fait effectivement quelques chaleurs au départ. Nous avons perdu un peu de rythme, raté quelques carrefours mais rien de terrible ; j'ai apprécié la dernière partie à l'intérieur de la forêt, et c'était agréable de voir le temps à la fin."

Avec un top 5 regroupé ce soir en moins de 8", Breen s'attend toutefois à un nouveau défi dès ce samedi, lors de la plus longue journée du rallye composée de neuf spéciales et 151,95 km. S'il estime pouvoir s'améliorer, il s'attend également à une réaction de ses adversaires.

"Je pense que tout le monde va trouver un petit quelque chose en plus demain, donc nous allons essayer de saisir toutes les opportunités qui se présenteront à nous."

Double vainqueur en titre de l'épreuve, Tänak avait fait part de quelques doutes avant le départ en s'attendant à une domination des Toyota Yaris WRC. Bien parti malgré une monture mal équilibrée en début de course, il a su réagir au bon moment et trouver des améliorations pour prendre la tête grâce notamment à deux meilleurs temps.

"Mon test pré-événement n'était pas totalement représentatif, j'ai donc dû apporter quelques modifications à la voiture pour retrouver un peu de confiance. Heureusement, cela a pris une meilleure direction", a expliqué le Champion du monde 2019.

En tête jusqu'à la dernière spéciale, l'Estonien s'est cependant montré satisfait de sa journée lors de laquelle il a pu noter les progrès de sa voiture.

"La journée a été étonnamment bonne et très régulière. Sur les petites routes étroites, nous étions un peu handicapés et perdions beaucoup, mais sur les parties rapides et fluides, nous étions dans le rythme", a-t-il souligné. "Les améliorations de la voiture sur ces routes rapides sont dues aux efforts de l'équipe, qui a travaillé dur ; ils ont bien fait leur travail et la performance ici est meilleure qu'elle ne l'a été pour eux dans le passé."

Tout comme son coéquipier, il estime que la deuxième journée sera déterminante. "Demain, nous avons des étapes difficiles et une longue boucle, donc ce sera certainement le grand jour du week-end."

Lire aussi :

partages
commentaires
ES4 à 6 - Breen s'extirpe en tête de la nuit

Article précédent

ES4 à 6 - Breen s'extirpe en tête de la nuit

Article suivant

ES7 & 8 - Evans croque les Hyundai et passe en tête

ES7 & 8 - Evans croque les Hyundai et passe en tête
Charger les commentaires