Touché au dos, Kalle Rovanperä reçoit le feu vert pour la Catalogne

Souffrant du dos en Finlande, Kalle Rovanperä sera bien au départ du Rallye de Catalogne ce week-end.

Touché au dos, Kalle Rovanperä reçoit le feu vert pour la Catalogne

Kalle Rovanperä n'a pas disputé la Power Stage du Rallye de Finlande, victime de douleurs au dos après un choc contre un tas de sable la veille. Dans les spéciales précédentes, le pilote Toyota avait roulé à un rythme modéré et évité les bosses mais un porte-parole de l'équipe a confirmé au site officiel du WRC qu'il sera apte à disputer le Rallye de Catalogne ce week-end, après avoir déjà pris part à une journée d'essais la semaine dernière.

"Quand il a eu son accident, il a heurté le tas de sable et je pense que ses bras étaient un peu croisés, et dans le choc, son bras a été poussé en arrière et il a eu des douleurs dans le dos", a expliqué Jari-Matti Latvala, le patron de l'équipe Toyota, au cours du Rallye de Finlande. "Il est allé voir le médecin et tout allait bien, mais bien sûr les muscles se sont vraiment contractés et il ne se sentait pas très à l'aise pour piloter."

Pour la première saison de Rovanperä en WRC, le déplacement en Catalogne n'était pas au programme l'an dernier (puisqu'il devait s'agir, selon le principe de rotation, de la manche allemande, finalement annulée pour cause de COVID), et il participera donc à l'épreuve pour la première fois dans la catégorie ce week-end.

Il se réjouit qu'elle n'ait plus de surface mixte et soit devenue un rallye 100% sur asphalte, même s'il s'y est imposé en 2018 à l'échelon inférieur. "J'ai roulé deux fois en Espagne, en WRC2, et j'ai toujours apprécié les journées sur asphalte ici, donc pour moi c'est positif que ça redevienne un rallye totalement sur asphalte", se réjouit celui qui a remporté ses deux premiers rallyes dans la catégorie WRC cette année, sur terre à chaque fois.

"Les routes sont très rapides, il y a un bon rythme et c'est différent des routes que l'on a habituellement sur asphalte. C'est plus comme du pilotage sur circuit et il faut être très précis, mais quand on est bon, c'est très sympa. Les caractéristiques étaient assez différentes à Ypres mais j'avais de bonnes sensations dans la voiture sur l'asphalte. J'espère les avoir à nouveau en Espagne et qu'on pourra se battre pour un bon résultat, pour nous et pour l'équipe."

Lire aussi :

partages
commentaires
Hyundai annonce le remplaçant de Loubet au Rallye d'Espagne
Article précédent

Hyundai annonce le remplaçant de Loubet au Rallye d'Espagne

Article suivant

La moitié du Rallye de Monza aura lieu sur le circuit

La moitié du Rallye de Monza aura lieu sur le circuit
Charger les commentaires