La 2e place des constructeurs, principal enjeu au Pays de Galles

Au coude-à-coude depuis la quatrième manche de la saison en Argentine, les équipes Citroën et Hyundai sont séparées de quatre points avant la dernière épreuve qui aura lieu ce week-end.

La 2e place des constructeurs, principal enjeu au Pays de Galles

Dominée par sa rivale germano-coréenne (Hyundai Motorsport étant basée à Alzenau en Allemagne) lors des trois premières manche de la saison à l'issue desquelles elle accusait 33 points de retard, l'équipe Citroën était revenue à la hauteur de celle-ci, en 2e position des constructeurs derrière Volkswagen, grâce à son doublé en Argentine où Kris Meeke s'était imposé devant Mads Østberg.

Repassé à neuf points, mais en faveur des multiples champions, après le rallye suivant au Portugal, l'écart n'a jamais été supérieur à deux (toujours à l'avantage des ex-“Rouges”) jusqu'en Finlande où les deux équipes ont réalisé un score identique.

Son catastrophique Rallye d'Allemagne, où elle s'était imposée sans interruption de 2001 à 2013, a ensuite valu à l'équipe française d'être reléguée à 13 points de son adversaire avant de revenir sur elle et de reprendre un petit avantage d'un point à l'arrivée du Tour de Corse et de quatre, donc, après la Catalogne.

L’objectif principal de cette ultime manche de la saison est de conserver notre 2e place au classement des constructeurs,” déclare sans surprise Yves Matton, le Directeur de Citroën Racing. “Nous pourrons compter sur l’expérience de notre équipe sur cette épreuve particulière. Mads Østberg et Kris Meeke ont eu l’occasion de préparer cette finale avec une séance d’essais pour se mettre dans le bain sur un parcours sélectif, glissant et boueux.”

Notre stratégie sera similaire à celle que nous avons appliquée avec réussite depuis la rentrée. Kris Meeke joue presque à domicile et Mads Østberg a toujours été performant sur ce terrain. Ils auront pour but de contrôler leurs rivaux et de conserver notre avance au championnat. La gestion sportive sera évidemment à affiner au fil de la course.”

Nous pourrons compter sur l’expérience de notre équipe sur cette épreuve particulière.

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing

Contrairement à Citroën, qui fera confiance comme d'habitude à un Meeke qui a débuté en rallye sur ces routes en forêt et un Østberg qui s'y trouve généralement à l'aise, Hyundai a choisi de désigner Hayden Paddon pour inscrire des points au championnat constructeurs aux côtés de Dani Sordo et en lieu et place d'un Thierry Neuville pas au meilleur de sa forme ces derniers mois.

Nous avons fait quelques modifications dans notre formation de pilotes, Dani et Hayden marquant des points constructeur pour Hyundai Shell WRT, et Thierry pilotant dans un rallye “libre” pour retrouver sa confiance à l'orée de 2016,” rappelle Michel Nandan, le patron de l'équipe.

Le Rally Wales GB est toujours plein de surprises, avec des conditions difficiles et de brèves heures de clarté. Nous allons tout mettre en œuvre pour récupérer la 2e place, position que nous avons fréquemment détenue jusqu'à cette épreuve. Ce ne sera pas facile, mais nous sommes prêts à nous battre !”

Petit espoir pour M-Sport

Elle aussi devant Citroën après le Mexique, jamais très distancée par la suite et bien revenue dans la course (à 14 points de Citroën et 13 de Hyundai) à la faveur de son excellent résultat en France, l'équipe M-Sport conserve une petite chance mathématique de s'adjuger cette 2e place des constructeurs tant convoitée – mais elle a aussitôt perdu gros en Espagne. Elle visera avant tout un bon résultat d'ensemble de ses Ford Fiesta dans son épreuve à domicile, laquelle nous a toutefois réservé de sacrées surprises dans le passé...

Évolution aux points

 
Citroën

12

20 42 85 103 115 125 141 148 164 184 206
Hyundai 27 55 75 85 94 113

123

139 161 177 183 202
M-Sport 12 32 48 71 81 99 114 126 138 148 170 173
partages
Saison 2016 - "Un mélange d'héritage et de nouveauté"
Article précédent

Saison 2016 - "Un mélange d'héritage et de nouveauté"

Article suivant

Shakedown - Latvala et Ogier à égalité, Mikkelsen forfait

Shakedown - Latvala et Ogier à égalité, Mikkelsen forfait