Lappi : "L'opportunité que j'ai attendue toute ma vie"

Le Champion WRC2 en titre et troisième pilote Toyota va disputer ce week-end son premier rallye au volant de la Yaris WRC, mais avec pour mission essentielle de poursuivre le développement de celle-ci.

Fils de Lasse Lappi qui était le pilote de développement de Mitsubishi quand le pilote vedette du constructeur japonais était un certain Tommi Mäkinen, aujourd'hui directeur de l'équipe Toyota en WRC, Esapekka Lappi travaille également dans un rôle comparable avec ce dernier cette année, et a déjà effectué plusieurs séances de tests sur tous les types de terrain avec la Yaris WRC. Mais alors que la carrière sportive de son paternel était déjà derrière lui à la fin des années 1990, celle du jeune pilote ne fait que commencer et connaît une étape importante ce week-end au Portugal.

"C'est évidemment très excitant pour moi de débuter mon premier rallye dans la Yaris WRC : [c'est] l'opportunité que j'ai attendue toute ma vie", dit le Finlandais de 26 ans, Champion d'Europe en 2015 et titré l'an dernier en WRC2, les deux fois avec Skoda. "Mais c'est un sport d'équipe, et mon rôle est de collecter autant de données que possible pour que celle-ci développe encore plus la voiture."

"J'ai été en mesure de tester avant le rallye, ce qui m'a donné une bonne idée de certaines directions de développement à suivre, mais ce ne seront sans doute pas les conditions que nous aurons en course."

Mauvaises conditions météo

En effet, la météo était très mauvaise lors des derniers tests menés par cette équipe à la connotation décidément très finlandaise, Lappi se joignant aux deux titulaires Jari-Matti Latvala et Juho Hänninen.

"On a eu quelques nouvelles choses à tester pour le Portugal, du côté de la suspension et de quelques autres composants, mais la météo était très mauvaise, donc difficile de savoir à quel point nos résultats étaient réalistes", explique en effet Mäkinen, dont l'équipe est elle-même basée en Finlande. "Bien qu'il reste encore beaucoup d'inconnues, surtout avec les conditions, nous espérons faire un autre pas en avant sur la terre, améliorant la voiture palier par palier comme nous le faisons toute l'année."

"Pour cela, nous serons bien aidés par notre troisième voiture de test au Portugal, avec Esapekka et Janne [Ferm, son copilote], qui nous apporteront clairement des informations supplémentaires."

Lappi aura cependant de quoi comparer dans des circonstances peut-être pas si éloignées puisque, ne nous y trompons pas, sa mission première au Portugal, outre d’emmagasiner de l'expérience, sera donc bien de poursuivre le travail de développement plus que de rechercher la performance.

"La chose la plus importante est de finir, [ce qui n'est] jamais facile sur un rendez-vous aussi exigeant que le Portugal", précise-t-il. "Pour ma propre expérience, aussi, j'ai besoin de m'assurer de faire toutes les spéciales, donc on va avoir une approche très calme et concentrée de ce rallye."

Lappi, qui a couru deux fois au Portugal sur une Skoda Fabia R5 en 2013 et 2015 (avec une victoire et une deuxième place de catégorie assorties d'une dixième et d'une douzième au général) devrait être présent sur la majorité des huit autres épreuves restant à disputer cette saison.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Pilotes Esapekka Lappi
Équipes Toyota Racing
Type d'article Preview
Tags débuts, presentations, yaris wrc