Lappi : "Être sur le podium, au minimum"

Esapekka Lappi va participer ce week-end à sa quatrième épreuve de la saison à l'occasion du Rallye de Finlande. Vainqueur de l'édition 2017, le pilote Toyota entend bien évoluer aux avant-postes devant son public.

Lappi : "Être sur le podium, au minimum"

Trois semaines après le Rallye d'Estonie où il a terminé en sixième position, Esapekka Lappi va prendre part à sa quatrième pige de la saison ce week-end sur une épreuve qui lui tient forcément à cœur puisqu'il s'agit ni plus ni moins de sa manche nationale, le Rallye de Finlande. Autant dire que la compétition promet d'être rude chez Toyota, où évolue un autre Finlandais, et non des moindres, en la personne de Kalle Rovanperä.

Vainqueur il y a cinq ans sur ses terres (pour ce qui reste encore aujourd'hui son unique victoire en WRC), déjà pour le compte du constructeur japonais, Lappi va donc essayer de briller de nouveau, mais la tâche s'annonce difficile face à son leader du championnat de coéquipier, qui semble au sommet de son art cette saison. Rovanperä s'est en effet imposé à cinq reprises en 2022, et navigue largement en tête du classement.

Le jeune pilote de 21 ans l'a ainsi emporté sur toutes les surfaces possibles : la neige suédoise (où Lappi avait fini sur le podium, à la troisième place), mais aussi l'asphalte croate, la terre portugaise, le fech-fech kenyan ou bien encore la boue estonienne ! Sur sa lancée, le Finlandais va donc sans doute viser un nouveau succès devant les siens ce week-end.

Celui-ci pourrait commencer à lever le pied qu'en cas de bon résultat en Finlande – ce qui signifie probablement disposer de trois rallyes d'avance sur le plan comptable sur son plus proche adversaire au championnat. Lappi, lui, va tenter de mettre à profit les nombreux enseignements acquis en Estonie, où il aurait pu faire mieux que sixième s'il n'avait joué de malchance.

Lappi s'était imposé sur ses terres en 2017, déjà avec Toyota.

Lappi s'était imposé sur ses terres en 2017, déjà avec Toyota.

Volonté de bien faire devant les siens

En ce sens, la Finlande et ses routes ultra rapides parsemées de multiples sauts semblent constituer un terrain de jeu idéal pour le pilote Toyota, qui ne cache pas son affection pour sa manche à domicile. "Pour un Finlandais, le Rallye de Finlande constitue toujours le rallye le plus important mentalement", explique-t-il ainsi. "Vous pouvez vraiment ressentir un boost supplémentaire de la part du public, et c'est aussi le rallye où vous pouvez prendre le plus de plaisir à rouler sur ces routes. C'est vraiment un rallye cool, et c'est vraiment sympa de pouvoir y participer de nouveau avec un top team."

Face à la vélocité de Rovanperä, Lappi pourrait bien jouer son va-tout dès le vendredi, où il jouira d'une position avantageuse dans l'ordre des départs, fruit de sa position relativement reculée au championnat – il occupe actuellement le 11e rang. "Le Rallye d'Estonie a constitué une bonne préparation car il faut vraiment se mettre dans les bonnes conditions mentales étant donné que ces deux rallyes sont très différents des autres", reprend-il. "Si la météo est sèche, alors nous pourrons tirer profit de notre position dans l'ordre des départs le vendredi, et je suis confiant dans le fait que nous obtenions alors un bon résultat. Peut-être pas la victoire, mais tout du moins en être proche, et être sur le podium, au minimum."

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Evans : "Pas toujours facile" de reproduire le pilotage de Rovanperä
Article précédent

Evans : "Pas toujours facile" de reproduire le pilotage de Rovanperä

Article suivant

Tenir la distance, une nécessité pour Loubet et Fourmaux en Finlande

Tenir la distance, une nécessité pour Loubet et Fourmaux en Finlande