Latvala a une revanche à prendre sur le Rallye d'Allemagne

Le Finlandais de Volkswagen aborde la première vraie manche asphalte de la saison avec pour objectif un podium qui le maintiendrait (symboliquement sans doute) dans la course au titre.

Leader ces deux dernières années en Allemagne, le Finlandais de Volkswagen est à chaque fois sorti de la route dans le rallye national de son équipe. Et à chaque fois, Sébastien Ogier n'étant lui-même pas en mesure de prendre la relève, la victoire a échappé aux Polo : Citroën s'est imposé en 2013 avec Dani Sordo, et Hyundai l'année dernière avec Thierry Neuville.

“Naturellement, ce rallye à domicile est très spécial pour l'équipe,” dit-il. “Je suis tout à fait prêt. La victoire en Finlande m'a procuré un énorme boost en termes de motivation. Les choses ne se passaient pas très bien avant, mais j'ai montré dans mon propre rallye à domicile que je peux gagner un duel.”

Par la même occasion, Latvala s'est emparé en Finlande de la 2e place du Championnat en dépassant Mads Østberg et Andreas Mikkelsen.

Se réhabituer à l'asphalte

Des séances d'essais menées pour adapter la Polo à la nouvelle gamme de pneus proposée par Michelin, en France (près de la frontière allemande puis en Corse où aura lieu le rallye de France au mois d'octobre) ont été bien utiles au Scandinave.

“J'ai ainsi pu me réhabituer à l'asphalte,” explique-t-il. “Les rallyes sur asphalte sont quelque chose de spécial car nous, pilotes, devons nous adapter à des surfaces différentes, aux caractéristiques différentes, dans un court laps de temps.”

“C'est particulièrement difficile ici, en Allemagne, dans la spéciale de Panzerplatte – ma préférée. Ça rappelle un peu la Finlande : c'est vallonné, la route est large, le grip change constamment et la vitesse est élevée. Dans les vignes, c'est beaucoup plus technique.”

J'ai mené jusqu'au samedi après-midi en 2013, et jusqu'au dimanche matin l'année dernière. Cette fois, ce serait bien de garder la tête jusqu'à la fin.

Jari-Matti Latvala

Ces deux dernières années, Latvala et sont copilote Miikka Anttila étaient donc passés à côté d'une première victoire sur le goudron. Un vide qu'ils ont comblé depuis en s'imposant, quelques semaines après leur échec allemand de 2014, en Alsace.

“J'ai mené jusqu'au samedi après-midi en 2013, et jusqu'au dimanche matin l'année dernière. Cette fois, ce serait bien de garder la tête jusqu'à la fin. Finir dans le top 3 est réaliste. Tel est mon objectif.”

Même si ses chances de titre sont quasi nulles et s’il vise sans doute plutôt à enchaîner des victoires, un podium lui permettrait de toute façon de repousser le sacre de Sébastien Ogier. Celui-ci devrait absolument gagner pour coiffer la couronne dès dimanche. Dans ce cas, une 7e place “suffirait” à Latvala pour rester dans la course au titre (si tant est qu’il y en ait une). Mais il a prouvé ces deux dernières années pouvoir se fixer des ambitions plus élevées sur ce Rallye d’Allemagne.

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye d'Allemagne
Pilotes Jari-Matti Latvala
Type d'article Preview
Tags finlande, latvala, ogier, vw