Le Sébastien Loeb Racing vient grossir les rangs du WRC2

Après avoir débuté par un podium en Junior WRC avec Terry Folb au Portugal, l'équipe du nonuple Champion WRC fait son apparition dans la catégorie supérieure en Sardaigne, où Quentin Giordano va affronter une opposition relevée.

Le Sébastien Loeb Racing vient grossir les rangs du WRC2
Quentin Giordano, Valentin Sarreaud, Citroen DS3 R5
Jan Kopecky, Pavel Dresler, Skoda Fabia R5, Skoda Motorsport
Armin Kremer, Pirmin Winklhofer, Skoda Fabia R5
Teemu Suninen, Mikko Markkula, Skoda Fabia R5
Julien Maurin, Olivier Ural, Skoda Fabia R5
Quentin Gilbert, Renaud Jamoul, Citroën DS3 R5

Le Sébastien Loeb Racing est présent ce week-end avec une Peugeot 208 T16 de la catégorie WRC2 pilotée par Quentin Giordano, qui dispute un double programme assez étonnant cette année : à ses participations en “Mondial” s'ajoute en effet un parcours en Coupe de France des Rallyes, dans le cadre duquel il a déjà pour ainsi dire assuré sa qualification pour la Finale de fin de saison.

Nous aurons beaucoup de choses à découvrir sur ce rallye”, déclare Giordano. “Ce sera notre première en Italie mais aussi nos débuts avec la voiture sur la terre. De plus, je n’ai plus roulé sur cette surface depuis la Grande-Bretagne 2015, en novembre dernier. Autant dire que nos objectifs seront raisonnables et que notre approche sera complètement différente des derniers rallyes effectués. Voir l’arrivée sera primordiale pour le futur.”

Pour le Lorrain, associé à Thierry Salva, il s'agit de la seconde participation à une manche du WRC, après le Monte-Carlo au volant d'une Citroën DS3 R5. La manche d'ouverture de la saison s'était conclue pour eux par une sixième place en WRC2, assortie de la 13e au classement scratch.

Le team va franchir une étape supplémentaire ce week-end”, dit pour sa part Dominique Heintz, directeur du Sébastien Loeb Racing. “Après le bon résultat de Terry [Folb] en J-WRC au Portugal, nous tâcherons de faire d’aussi belles performances en Sardaigne même si, que ce soit pour l’équipe ou pour Quentin, il faudra prendre ses marques avec la 208 T16 sur la terre.”

Si Terry Folb et Franck Le Floch avaient effectivement obtenu une belle troisième place pour l'équipe en WRC3 et J-WRC du côté de Porto, faire de même sera sans doute plus compliqué cette fois en raison également d'un plateau particulièrement étoffé. Et cela malgré l'absence d'Elfyn Evans, leader du championnat sur sa Ford M-Sport, et de Pontus Tidemand, le pilote officiel Skoda qui s'est imposé au Portugal et occupe la troisième place provisoire.

En effet, deux autres Fabia officielles sont engagées pour Esapekka Lappi et Jan Kopecky, auxquelles s'ajoutent celles, privées, de Nicolas Fuchs (dauphin d'Evans au classement après une victoire en Argentine et une deuxième place au Portugal), Teemu Suninen et l'expérimenté Armin Kremer. D'autres 208 sont également présentes, notamment celle de la Peugeot Rally Academy, pour le pilote espagnol José Antonio Suarez, et celle du rapide Polonais Hubert Ptaszek.

Côté français, Giordano retrouvera Quentin Gilbert et Pierre-Louis Loubet sur leurs DS3 R5, mais aussi Julien Maurin et sa Skoda. Seront également à suivre les Ford Fiesta R5 du team DMACK, pilotées par Marius Aasen et le revenant Karl Kruuda, et celle du local Umberto Scandola.

partages
commentaires
Ma Qing Hua va faire ses débuts en WRC en Chine

Article précédent

Ma Qing Hua va faire ses débuts en WRC en Chine

Article suivant

ES1 - Ogier remporte la super spéciale

ES1 - Ogier remporte la super spéciale
Charger les commentaires