Loeb pourrait enchaîner le Dakar et le Monte-Carlo en 2018

partages
commentaires
Loeb pourrait enchaîner le Dakar et le Monte-Carlo en 2018
Par : Jean-Philippe Vennin
5 oct. 2017 à 14:01

Le directeur de Citroën Racing, Yves Matton, évoque ouvertement une participation de Sébastien Loeb au Monte-Carlo en janvier prochain, même si le nonuple Champion du monde WRC disputera également le Dakar.

Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Yves Matton, directeur de Citroën Racing

À entendre les deux parties, le retour de Sébastien Loeb en WRC pour disputer quelques rallyes la saison prochaine se précise. Mais l'Alsacien, dont le renforcement de son implication avec Peugeot en World RX a été annoncé mercredi, pourrait avoir, avant le début de son programme prioritaire, un début d'année très chargé avec une troisième participation au Dakar pour le Lion suivie d'un retour au Rallye Monte-Carlo au sein de l'équipe Citroën.

Cette option n'avait pas vraiment été envisagée jusque-là par les observateurs, la grande classique hivernale des Rallyes-Raids se terminant le samedi 20 janvier à Córdoba, en Argentine, et les reconnaissances de la manche d'ouverture du WRC débutant le lundi suivant. Mais cela laisserait le dimanche à Loeb pour rejoindre les Alpes françaises, et lui comme Yves Matton ont évoqué cette possibilité avec enthousiasme.

"Le Monte-Carlo, ce serait génial", a ainsi déclaré le directeur de Citroën Racing. "C'est l'un des rallyes sur lesquels il [Loeb] pourrait faire un bon résultat sans trop de roulage [préalable]. C'est beaucoup une question de feeling, de choix des pneus, de compréhension de la météo – ces choses font la différence sur ce rallye. Mais le timing est serré et nous devrons voir comment est Sébastien physiquement après avoir parcouru tant de kilomètres sur le Dakar."

Matton évoqué sans détour l'intérêt que pourrait susciter pour Citroën une présence de Loeb au Monte-Carlo, laquelle serait un véritable coup médiatique après ceux, de moindre ampleur, constitués par les deux récentes séances d'essais de l'ancienne star de la marque au volant de la C3 WRC.

Un "énorme impact" pour Citroën

"Il est clair que, s'il nous rejoint l'année prochaine, c'est pour quelques rendez-vous", a-t-il précisé, comme le principal intéressé l'avait déjà confirmé à Motorsport.com. "Que ce soit un, deux ou trois rallyes n'a pas d'importance. S'il revient pour Citroën, il y aura un énorme intérêt et un énorme impact pour Citroën, et s'il gagne, cela pourrait nous apporter un gros bénéfice. Mais je ne pense pas que nous devions nous concentrer sur la victoire, nous devons voir s'il sera au niveau voulu pour être sur le podium."

Quelques semaines après sa retraite du WRC à plein temps, Loeb avait déjà disputé le Monte-Carlo en 2013 avec une DS3 WRC, s'imposant devant Sébastien Ogier qui faisait faire ses débuts à la nouvelle Volkswagen Polo R WRC. Il a ensuite disputé une 11e fois en 2015, avec moins de réussite, ce rallye qu'il a remporté à sept reprises.

Prochain article WRC
La Turquie promet un rallye très concentré géographiquement en 2018

Previous article

La Turquie promet un rallye très concentré géographiquement en 2018

Next article

Les horaires de toutes les spéciales du Rallye d'Espagne

Les horaires de toutes les spéciales du Rallye d'Espagne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Sébastien Loeb
Équipes Citroën Total Abu Dhabi WRT
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités