Loeb : "Que l'on soit bien clair, il n'y aura pas de retour en WRC"

Dans l'éventualité d'un retour sur la scène du WRC avec Citroën, Sébastien Loeb n'irait pas au-delà d'un engagement sur un ou deux rallyes en 2018.

En reprenant le volant d'une Citroën WRC à deux reprises en moins de deux mois, Sébastien Loeb a inévitablement provoqué de la spéculation autour de son avenir et d'un éventuel retour en rallye. Le nonuple Champion du monde a testé la C3 WRC sur asphalte au mois d'août, avant d'effectuer un nouveau galop d'essai sur terre il y a dix jours, en Espagne. 

Il y a quelques semaines, la marque aux chevrons a reconnu faire du recrutement de Sébastien Ogier sa priorité pour la saison 2018, Yves Matton ajoutant que l'idée était, pourquoi pas, d'y associer Sébastien Loeb "pour quelques rallyes". Après son test concluant en Catalogne, l'Alsacien a nuancé davantage, limitant la probabilité à deux participations si elle devait se produire. "Que l'on soit bien clair, il n'y aura pas de retour en WRC", a-t-il prévenu dans un entretien avec Motorsport.com, en écartant définitivement tout engagement sur la durée.

"L’éventualité qu'il peut y avoir, c'est de faire une course ou deux à un moment donné", précise Sébastien Loeb. "Pour l'instant, il n'est pas question d'un retour en WRC, c'était plus l'occasion pour Citroën d'avoir mon avis sur la voiture, notamment grâce à mon expérience. De plus, ça me plaisait de monter dedans, d'essayer les nouvelles WRC et reprendre un peu de sensations de rallye parce que c'est quand même plutôt sympa. Pour l'instant, il n'y a rien de discuté, même pour un rallye ou autre. S'il doit se passer quelque chose, ce sera une épreuve ou deux, pas plus."

Le Monte-Carlo compliqué par le Dakar

Une ou deux participations qui se conjuguent encore, pour l'instant, au conditionnel. Sébastien Loeb l'assure, rien n'est encore défini et les choses s'arrêtent pour le moment aux deux tests effectués, avant éventuellement un troisième. S'il venait à prendre la décision de s'engager sur une ou deux manches WRC l'an prochain, le choix serait lui aussi compliqué, car si le Monte-Carlo sonne comme une évidence sur le papier, il n'en est rien sur le plan du calendrier. Le début d'année 2018 de Loeb sera en effet marqué par une troisième participation consécutive au Dakar avec Peugeot. 

"C'est certain, le Rallye Monte-Carlo serait intéressant", admet-il. "C'est l'un des rallyes où j'ai de bonnes sensations, et je l'ai toujours aimé, mais c'est compliqué avec le Dakar. Nous terminons le Dakar le samedi, et les reconnaissances pour le Monte-Carlo commencent le lundi. Comme je l'ai dit, c'est compliqué, ce serait vraiment court [pour se préparer] et pas la meilleure manière de débuter. Mais c'est possible. Pour le moment, il n'y a pas de projet pour faire plus avec Citroën."

"J'ai eu les opportunités de faire des essais sur asphalte et sur terre, je les ai saisies. C'est bien d'avoir de nouveau des sensations de rallye et d'apporter mon expérience à l'équipe. Pourquoi pas un autre test ? Pour le moment, je suis plutôt occupé, mais nous discuterons et déciderons quoi faire pour l'avenir."

À ce stade, l'essai demande donc encore à être transformé. Néanmoins, Sébastien Loeb ne cache pas le plaisir qu'il a pris à découvrir la nouvelle génération des WRC et de le faire également sur la terre

"Les sensations étaient plutôt sympas, ça faisait longtemps que je n'avais pas roulé sur la terre en rallye", confie le Français. "Remonter dans une WRC sur la terre, ce sont toujours de bonnes sensations. En plus, maintenant, avec la nouvelle réglementation, les voitures sont plus puissantes et plus performantes, elles sont plus cool à conduire. Nous avons passé une bonne journée de travail avec les équipes de chez Citroën, nous avons essayé pas mal de choses différentes et globalement la voiture m'a paru quand même efficace et saine. J'ai eu en tout cas un très bon feeling avec."

Propos recueillis par Yann Lethuillier et David Evans

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Sébastien Loeb , Daniel Elena
Équipes Citroën Total Abu Dhabi WRT
Type d'article Actualités
Tags rallye