Loeb : Le retour de Grönholm en WRC s'annonce difficile

partages
commentaires
Loeb : Le retour de Grönholm en WRC s'annonce difficile
Par :
Co-auteur: Basile Davoine
14 févr. 2019 à 08:03

Le nonuple Champion du monde des Rallyes, Sébastien Loeb, estime que Marcus Grönholm va vivre un retour difficile à l'occasion du Rallye de Suède.

Sébastien Loeb a fait un retour remarqué en WRC l'année dernière, au sein d'un programme partiel de trois épreuves avec Citroën, et a remporté son premier rallye depuis 2013 dans la catégorie, en Espagne. Ce succès en Catalogne est intervenu six ans après son dernier engagement à plein temps dans le championnat.

Lire aussi :

Le retour de Marcus Grönholm a lieu quant à lui neuf ans après sa dernière apparition sur la scène mondiale. L'ancien pilote Peugeot a toutefois une belle expérience sur laquelle s'appuyer, puisque cinq de ses 30 victoires en WRC ont eu lieu en Suède.

"Ce n'est pas facile de revenir comme ça", estime néanmoins Loeb auprès de Motorsport.com. "C'est vraiment difficile de pouvoir prédire ce qu'il sera capable de faire, mais je pense qu'il prendra du plaisir. Pour le reste, il faudra voir. Il a de très belles qualités en Suède, donc il peut bien faire, mais c'est difficile de prédire ce que sera son véritable niveau." 

Marcus Gronholm, Timo Rautiainen, Peugeot 206 WRC

Loeb et Grönholm se sont plusieurs fois affrontés durant leurs carrières respectives, le Français décrochant ses neuf titres mondiaux après les deux obtenus par le Finlandais. Suite à son retrait du WRC, Grönholm est resté impliqué en sport automobile à travers l'engagement d'une équipe en Rallycross. Une discipline à laquelle a également participé Loeb, et où les deux hommes sont restés en contact.

"C'est sûr que je suis content de le voir revenir", se réjouit Loeb. "Marcus a complètement disparu des rallyes. C'est chouette de le voir revenir pour l'une de ses épreuves préférées, en Suède. J'ai eu l'opportunité de parler quelques fois avec lui pendant l'année [2018], car il était toujours sur les manches de Rallycross, mais le voir piloter une voiture sera vraiment sympa."

Pour sa part, Loeb va participer au Rallye de Suède pour la première fois depuis six ans. Il y a quelques jours, ses essais avec la Hyundai i20 Coupe ont été marqués par une sortie de route, alors qu'il s'agira de sa deuxième épreuve avec le constructeur coréen.

"Les sensations sur la neige étaient bonnes", assure-t-il. "C'est difficile de comparer pour moi, car je n'ai jamais piloté l'actuelle génération de WRC sur la neige, donc je n'ai pas de référence. Mais le feeling de la voiture était bon, la suspension fonctionnait bien et la voiture était prévisible, l'équilibre était correct et j'ai apprécié la piloter."

Sébastien Loeb, Daniel Elena, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC

Grönholm a lui aussi bouclé des tests avec sa Toyota, mais son dernier roulage a été perturbé par des conditions météo rendues difficiles par le brouillard en Finlande, la semaine dernière.

"Je ne sais pas quelle sera la météo en Suède", s'interroge-t-il. "Pour les essais, la neige était plutôt mauvaise. Mais j'ai l'impression que la vitesse venait plutôt bien. J'en suis heureux. De manière générale, les sensations lors des essais étaient bonnes. Je n'ai pas à me plaindre du tout." 

"Je comprends ce qu'il [Loeb] dit, et je suis d'accord. Ça peut être compliqué, assez difficile de revenir neuf ans après. Que puis-je dire pour ce qui est du rythme ? Je m'attends à ce que ce soit dur, mais nous verrons."

Article suivant
Le Rallye de Suède rassure les pilotes sur les conditions

Article précédent

Le Rallye de Suède rassure les pilotes sur les conditions

Article suivant

Shakedown - Neuville, Tänak et Ogier encore devant

Shakedown - Neuville, Tänak et Ogier encore devant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Suède
Pilotes Sébastien Loeb , Marcus Gronholm
Auteur David Evans
Be first to get
breaking news