WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Loeb n’a "pas la motivation" pour remplacer Meeke

partages
commentaires
Loeb n’a "pas la motivation" pour remplacer Meeke
Par :
, Writer
31 mai 2018 à 13:43

Le baquet laissé vacant par Kris Meeke chez Citroën ne sera pas occupé par le nonuple Champion du monde, même ponctuellement, tranche sans équivoque le principal intéressé.

Sébastien Loeb, Citroën World Rally Team
Le vainqueur Sébastien Loeb, Team Peugeot Total, le deuxième Petter Solberg, PSRX Volkswagen Sweden, le troisième Timmy Hansen, Team Peugeot Total
Craig Breen, Scott Martin, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Sébastien Loeb, Team Peugeot Total, Andreas Bakkerud, EKS Audi Sport, Johan Kristoffersson, PSRX Volkswagen Sweden
Craig Breen, Scott Martin, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën World Rally Team
Sébastien Loeb, Citroën World Rally Team
Sébastien Ogier, M-Sport Ford WRT, Sébastien Loeb, Citroën World Rally Team
La Citroën C3 WRC de Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën World Rally Team, après leur sortie de route
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Dani Sordo, Carlos Del Barrio, Hyundai New i20 WRC, Hyundai Motorsport
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team

Sébastien Loeb dit qu’il n’a "pas la motivation" pour se lancer dans une implication renforcée dans le championnat du monde WRC 2018 suite au limogeage de Kris Meeke de chez Citroën.

Pour la première fois en trois ans, le nonuple Champion du monde a pris part à deux manches cette saison et fera une troisième apparition sur le Rallye de Catalogne, en octobre. Loeb, qui dispose d’un programme d’usine à plein temps de l’autre côté de la branche PSA (avec Peugeot en World Rallycross), avait déjà dû mettre au clair le fait qu’il ne participerait pas au Rallye d’Allemagne ; pas plus qu’il ne reconsidérerait un retour plus lourd en WRC après le remerciement de Meeke par Citroën.

"L'Espagne et c'est tout"

"Je travaille en WRX, désormais. Je ne veux pas faire ça et le WRC, je n’ai pas la motivation pour ça. Rien ne change du fait que Meeke ne pilote plus pour Citroën. Je ne veux pas ajouter de rallyes au calendrier ; je désire être plus calme. Je participe déjà ici [en WRX] toutes les deux semaines et nous avons des essais et des opérations promotionnelles. Rien ne change pour moi. Je ferai l’Espagne comme prévu, mais c’est tout."

Les choses ne peuvent pas être plus claires. Toutefois, Loeb n’exclut pas la possibilité de prendre le volant de la Citroën C3 WRC pour procéder à des missions liées au programme de développement de l’auto : "Peut-être que je peux aider en test, ou quelque chose comme ça. C’est peut-être possible mais pour le moment, ce n’est pas quelque chose dont nous avons parlé."

Loeb a confirmé qu’il ne dispose pour l’heure d’aucun engagement ferme pour un programme WRX complet avec Peugeot en 2019, mais assure que "nous en parlons et qu'il s’agit de la priorité."

"Peu d'options" pour Citroën et des questions sur 2019

Citroën pourrait dès lors se baser sur un line-up composé de Craig Breen et Mads Østberg, dont la dernière pige prévue avec Citroën jusqu’à présent était la manche de Sardaigne, le mois prochain.

À la tête de l’équipe, Pierre Budar explique que l’île méditerranéenne permettrait à Citroën de passer en revue cette option. "Voyons ce qui se passe [en Sardaigne]. Nous devons être précautionneux, il ne s’agit pas d’une position facile pour eux. Si nous désirons qu’ils mènent l’équipe, cela peut être assez difficile pour eux. Nous n’avons pas décidé quoi faire pour les rallyes suivants. Il nous faut un peu de temps pour prendre la décision. Nous devrons le faire pour la Finlande, avant la fin du mois de juin. Nous disposons de quelques options, mais pas beaucoup. Voyons ce qui est le meilleur choix, compte tenu de la situation et du fait que nous devons préparer l’année prochaine."

Budar a ajouté que la décision de faire sortir Meeke n’est "pas liée" à des suggestions selon lesquelles Citroën pourrait totalement quitter la discipline. Østberg, qui disposera de deux jours de tests en Espagne au lieu d’une de préparation en Sardaigne, s’est dit conscient de l’opportunité existante pour un volant avec l’équipe mais n’a aucune visibilité au-delà de la Sardaigne.

"Il s’agissait de toute façon d’un événement que j’allais faire", a-t-il expliqué à Motorsport.com. "Ma compréhension est qu’il y a désormais une opportunité et je ferai de mon mieux en vue de cela. Je veux vraiment montrer à l’équipe ce dont je suis capable en Sardaigne."

Article suivant
Hyundai et Toyota seraient intéressés par Meeke

Article précédent

Hyundai et Toyota seraient intéressés par Meeke

Article suivant

Citroën ouvert à un retour d'Ogier en 2019

Citroën ouvert à un retour d'Ogier en 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Pilotes Sébastien Loeb , Kris Meeke , Craig Breen , Mads Østberg
Équipes Citroën Total WRT
Auteur Jack Cozens