Loeb premier leader du Rallye de Turquie !

Sébastien Loeb a pris les commandes du Rallye de Turquie après les deux premières spéciales du week-end.

Loeb premier leader du Rallye de Turquie !

Les deux premières spéciales du très cassant Rallye de Turquie ont permis vendredi soir à Sébastien Loeb de s'installer aux commandes de l'épreuve. De retour au volant de la Hyundai en compétition pour la première fois depuis le Monte-Carlo, le nonuple Champion du monde a remporté l'ES1 devant Thierry Neuville, avant de terminer deuxième de l'ES2 à seulement une demi-seconde de Sébastien Ogier, qui devait ouvrir la route en ce début de rallye. Le pilote Toyota n'en a finalement pas payé le prix, profitant du fait de ne pas avoir de poussière, contrairement aux autres derrière lui. Cette spéciale était déterminante afin d'obtenir une bonne position de départ pour la suite du rallye.

Lire aussi :

Après les 25 km parcourus pour le moment, les écarts restent évidemment infimes alors que six spéciales se dérouleront dans la journée de samedi et mettront pilotes et machines à rude épreuve sur un terrain réputé très difficile.

"Quand Danos [Elena] m'a annoncé que nous étions en tête du rallye à l’arrivée, j'ai eu un peu de mal à le croire même si, pour être honnête, nous avons donné notre maximum ce soir dans les deux spéciales", a confié un Loeb étonné de sa performance.

Au classement général, l'Alsacien est donc leader avec 1"2 d'avance sur Thierry Neuville et 1"3 sur Sébastien Ogier. Relégué au septième rang, à près de cinq secondes, Ott Tänak est le grand perdant de ce début de rallye.

Scratchs de l'après-midi

ES1 : France S. Loeb (Hyundai)

ES2 : France S. Ogier (Toyota)

Turkey Rallye de Turquie - Classement après l'ES2

partages
commentaires
Ogier : "Particulièrement difficile" d'ouvrir la route en Turquie

Article précédent

Ogier : "Particulièrement difficile" d'ouvrir la route en Turquie

Article suivant

Abandon pour Ott Tänak, Sébastien Loeb perd les commandes

Abandon pour Ott Tänak, Sébastien Loeb perd les commandes
Charger les commentaires