Loeb : "Rien n'est encore décidé" après son test sur la terre

Sébastien Loeb s'est encore rapproché d'un éventuel retour en WRC après avoir testé une Citroën C3 WRC sur la terre pour la première fois depuis plus de quatre ans, à l'occasion d'une séance mercredi.

L'éventualité d'un retour de Loeb en Championnat du monde des Rallyes devrait a priori dépendre de la tenue du test de cette semaine de Gérone en Espagne. Malgré le caractère positif de ce roulage, le nonuple Champion du monde des rallyes ne s'avance pas sur la possibilité de son retour en compétition WRC pour la première fois depuis sa participation au Rallye Monte Carlo en 2015.

Après avoir testé la C3 WRC pour la première fois sur asphalte en juillet dernier, Loeb a indiqué qu'il voulait piloter la voiture sur la terre avant de tirer quelque conclusion que ce soit. Yves Matton, le directeur de Citroën Racing, avait expliqué à Motorsport.com qu'aucune décision ne serait prise concernant un retour de Loeb – même s'il s'agirait d'un programme limité sur quelques épreuves du championnat – avant l'issue du test de mercredi.

Après avoir piloté sur des chemins de terre, sur un mélange de portions rapides et techniques, Loeb s'est confié à Motorsport.com : "Je ne sais pas combien de kilomètres [j'ai fait], mais j'en ai fait un certain nombre, et le feeling était bon. C'était sympa de découvrir cette voiture sur la terre. Pour moi, cela fait presque cinq ans que je n'ai pas piloté une voiture de WRC sur la terre."

La dernière sortie de Loeb sur terre en WRC était en Argentine en 2013, mais son implication complète en championnat s'est terminée en Espagne en 2012, avec son neuvième et dernier titre.

Loeb ajoute : "Pour moi, la question était de savoir si j'étais capable de piloter la WRC sur la terre et si j'étais capable de le faire correctement. Le feeling était assez bon, et c'est revenu rapidement. Je me sens bien dans la voiture."

"Pour moi, c'était une assez bonne surprise de voir le feeling que je pouvais avoir dans la voiture, mais je n'ai pas d'autres références sur des voitures de cette génération, donc je ne sais pas [comment nous nous situons] par rapport aux autres voitures."

Le feeling était assez bon, et c'est revenu rapidement. Je me sens bien dans la voiture.

Sébastien Loeb

Loeb a admis que ses seules inquiétudes concernaient le manque de grip sur l'arrière de la Citroën dans certaines sections, expliquant : "Dans les parties sinueuses, je la trouve assez facile à conduire, dans les rapides, c'est un peu plus délicat, un peu comme elle se comporte sur l'asphalte, c'est plus difficile de sentir le grip sur l'arrière dans ces endroits."

"Mais, à part ça, c'est OK. C'est bien. Nous travaillons pour trouver plus de grip maintenant. Nous regardons différentes solutions, nous essayons de trouver quelque chose de mieux. Dans l'ensemble, ce n'est pas mal."

Lorsqu'on lui demande directement ce que ce test représente pour le futur, Loeb indique : "Rien n'est décidé. Nous devons continuer et penser à ce test d'abord."

Stéphane Lefebvre a testé la C3 mardi et Kris Meeke était à son volant jeudi. Meeke et Lefebvre seront rejoints au sein de l'équipe Citroën par Khalid Al Qassimi pour la prochaine manche du WRC, le Rallye d'Espagne, dans deux semaines. 

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Sébastien Loeb
Équipes Citroën Total Abu Dhabi WRT
Type d'article Actualités
Tags rallye