Loeb satisfait des améliorations apportées à la C3 WRC

Loeb et Elena ont participé à deux jours d'essais la semaine dernière pour parfaire leur préparation en vue de la manque mexicaine du calendrier, début mars.

Loeb satisfait des améliorations apportées à la C3 WRC
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb et Daniel Elena, Citroën DS3 WRC, Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team
Sébastien Loeb, Peugeot Sport
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Peugeot Sport
#306 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR: Sébastien Loeb, Daniel Elena
#306 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR: Sébastien Loeb
#306 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR: Sébastien Loeb, Daniel Elena
Sébastien Loeb, Peugeot Sport
Sébastien Loeb, Peugeot Sport

Sébastien Loeb et Daniel Elena ensemble dans une Citroën et engagés sur une manche du WRC, c'est une image qu'on n'a plus vue depuis un certain Rallye Monte-Carlo 2015, mais qui va bientôt reprendre forme.

Nous ne sommes en effet plus qu'à une dizaine de jours de la première des trois piges annoncées pour le duo cette saison, à l'occasion du Rallye du Mexique du 9 au 11 mars prochains.

Une épreuve où les deux compères se sont remarquablement illustrés par le passé, glanant pas moins de six victoires en sept participations (de 2006 à 2008, et de 2010 à 2012). Mais les temps ont changé depuis, et surtout la réglementation du championnat, qui a subi une refonte majeure en 2017 pour laisser place à des World Rally Cars plus puissantes.

Il va donc falloir prendre le pli de la C3 qui répond à ce nouveau règlement technique. Un travail déjà entamé par les deux hommes en septembre dernier avec un premier roulage de la voiture en configuration "terre", et un autre plus récent, pas plus tard que la semaine dernière, à Almería en Espagne.

Une préparation bienvenue, alors que Loeb assure avoir progressé depuis sa première prise de contact avec la voiture l'an dernier. "Je me suis mieux senti dans la voiture lors de ces tests qu'auparavant", a déclaré l'Alsacien au site officiel du WRC, après avoir donné son aval pour de multiples modifications, notamment sur les suspensions. "L'évolution de la suspension et de la géométrie m'ont aidé à avoir plus de confiance, et c'est quelque chose dont j'avais besoin. En comparaison aux anciennes World Rally Cars, il est clair que le moteur est plus puissant et que l'équilibre de la voiture était bon. J'ai bien aimé, tout se passe bien."

Preuve que le travail abattu paye et que l'équipe détentrice de neuf titres en WRC n'a rien perdu de son expertise en matière de mise au point, le set-up global de la voiture était au terme des deux jours d'essais proche de celui appliqué sur les autres voitures alignées par la marque aux chevrons.

"J'ai essayé plusieurs choses différentes qui m'ont été proposées par mon ingénieur, et au final la voiture n'était pas très différente des réglages que les autres pilotes utilisent", reprend Loeb, qui a fêté hier ses 44 ans. "J'ai procédé à quelques ajustements au différentiel ainsi qu'aux suspensions, mais pour le reste, j'ai essayé de m'adapter à la voiture. Cela a été deux bonnes journées de tests sans problème majeur. La voiture semble rapide et facile à piloter, donc ça s'annonce bien."

Redresser la barre chez Citroën

Tant mieux, car la troisième manche du championnat s'annonce déjà cruciale pour Citroën, qui n'a pas réalisé un début de saison transcendant, ses deux pilotes les mieux classés au général, Craig Breen et Kris Meeke, n'occupant pour l'heure respectivement que les septième et huitième positions.

Si le premier cité n'a pas caché sa déception de devoir rester sur la touche au Mexique au profit du nonuple Champion du monde, après avoir pourtant enregistré son meilleur résultat dans la discipline en Suède avec une deuxième place, le second n'a pas hésité à rabrouer son équipe dans la foulée du Monte-Carlo, qui n'a selon lui pas été géré de façon optimale par l'équipe française.

À voir donc si Loeb et Elena seront capables de remettre le team en ordre de bataille, et donner l'exemple pour enfin lancer la saison de Citroën.

partages
commentaires
Al-Attiyah proche d'un contrat de plusieurs rallyes avec Toyota
Article précédent

Al-Attiyah proche d'un contrat de plusieurs rallyes avec Toyota

Article suivant

Loeb "désolé" de prendre la place de Breen au Mexique

Loeb "désolé" de prendre la place de Breen au Mexique
Charger les commentaires