WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Loeb "n'aime pas" les stratégies et en appelle à la FIA

partages
commentaires
Loeb "n'aime pas" les stratégies et en appelle à la FIA
Par :
8 juin 2019 à 14:46

Sébastien Loeb comprend l'agacement de Sébastien Ogier ainsi que l'impopularité de certaines tactiques utilisées par Hyundai au Portugal, mais dénonce aussi une certaine hypocrisie en renvoyant la FIA à ses responsabilités.

Appelé tardivement à disputer un Rallye du Portugal qui, initialement, ne devait pas figurer à son programme 2019, Sébastien Loeb a sans doute vite regretté cette opportunité. Dès la première matinée, le pilote Hyundai a été victime d'une défaillance mécanique lui ayant fait perdre plus d'un quart d'heure, et il s'est ensuite mué en équipier modèle, à la demande de son équipe. L'Alsacien ne s'en cache pas, dans une telle situation, "par le passé, j'aurais eu tendance à arrêter". Mais il l'avait précisé dès son arrivée chez le constructeur coréen, son rôle est d'aider l'équipe dans la lutte pour les titres mondiaux. Cette envie de renoncer au fond de lui, ce n'était "pas par manque de motivation", assure-t-il sur son site officiel.

Lire aussi :

"Nous avons totalement conscience avec Danos [Elena] que nous sommes des privilégiés de rouler avec ces voitures sur de telles épreuves", insiste Loeb. "Mais […] je n’ai jamais réussi, de toute ma carrière, à rouler quand nous n’étions plus dans le match. C’était la même chose quand c’était joué tôt dans la course à l’époque et qu’après une ou deux étapes, j’avais déjà beaucoup d’avance. Je me disais toujours le troisième jour : 'Heureusement que l’on a autant d’avance car je n’aurai jamais réussi à faire leurs temps aujourd’hui !'. C’est simplement que je n’arrive pas à prendre les mêmes risques quand il n’y a plus d’enjeu… Et c’était le cas ce week-end. À chaque spéciale, je me demandais par où ils passaient pour faire ces temps-là, alors qu’il y a quinze jours, on jouait avec eux au Chili."

La FIA a "un rôle à jouer"

Sébastien Loeb, Daniel Elena, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC

Une fois hors du coup au général, Loeb a donc suivi les consignes données par Hyundai et visant à aider Thierry Neuville, à la lutte pour le titre mondial face à Sébastien Ogier et Ott Tänak notamment. L'équipe a par exemple demandé à Loeb et Dani Sordo de pointer en retard sur les spéciales, afin de balayer la route pour leur coéquipier. Une manœuvre qui n'est pas interdite par le règlement, tandis que le directeur Andrea Adamo aurait cherché à aller plus loin encore en demandant à Sordo de s'arrêter dans une spéciale, ce que l'Espagnol n'a pas fait. Cette situation, Loeb n'est clairement pas à l'aise avec, mais le nonuple Champion du monde respecte ses "patrons" et renvoie plutôt la balle du côté de la FIA.

"Pour ce qui est des stratégies qui ont marqué cette course, j’ai évidemment mon avis dessus", reconnaît-il. "Je n’aime pas pour être honnête. Je n’aime pas car je pense qu’il y aurait moyen de les éviter ou du moins de les rendre moins courantes. Je n’aime pas non plus car je me retrouve à me 'mêler' à la bagarre pour le championnat ‘pilotes’ alors que je ne joue rien personnellement et que je ne suis absolument pas venu pour ça. Et je peux comprendre que cela puisse agacer Seb Ogier ou les autres." 

"Cependant, tout le monde le fait. C’est autorisé par le règlement et n’importe quel pilote ou n’importe quelle équipe l’a fait, le fait et le fera dès qu’elle le jugera nécessaire. Alors pourquoi pas moi ? Il ne faut pas oublier que Hyundai m’a embauché pour les aider à aller chercher le titre chez les constructeurs et quand ils me demandent de faire quelque chose d’autorisé par le règlement pour les aider ou aider un équipier, je me dois de le faire. Ce sont mes patrons. Maintenant, la FIA a très certainement un rôle à jouer pour changer cela, et éviter des polémiques inutiles pour l’image de notre sport."

Article suivant
Loeb prêt à accumuler de l'expérience avec la Hyundai WRC

Article précédent

Loeb prêt à accumuler de l'expérience avec la Hyundai WRC

Article suivant

Hyundai souhaite s’excuser auprès de Loeb pour le Portugal

Hyundai souhaite s’excuser auprès de Loeb pour le Portugal
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Pilotes Sébastien Loeb
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Basile Davoine