Loubet veut "reprendre confiance" en Sardaigne après ses erreurs

Après un début de saison décevant, Pierre-Louis Loubet espère connaitre un week-end sans problème sur le Rallye de Sardaigne qui lui a souvent souri par le passé.

Loubet veut "reprendre confiance" en Sardaigne après ses erreurs

Pour sa première campagne complète dans la catégorie reine, Pierre-Louis Loubet traverse pour le moment un début d'année compliqué. Contraint d'abandonner lors des trois premiers rendez-vous de la saison pour rallier l'arrivée, le Corse a connu un nouveau coup dur en sortant "fortement" de la route au Portugal, il y a deux semaines. De passage par la conférence de presse organisée ce jeudi après-midi, il a pu revenir sur les conséquences de cette nouvelle erreur.

“C’est sûr qu’après le Portugal, j’ai été un peu déçu. Nous avons eu un début de saison difficile avec quelques soucis et où ce n’était parfois pas ma faute. Mais cette fois, c’était complètement de la mienne", a avoué le pilote du team 2C Compétition au sujet de son abandon lors de la quatrième manche de la saison. "Alors oui, j’étais un peu déçu parce que tu commences à réfléchir et à perdre un peu confiance en toi. Mais nous sommes maintenant sur un nouveau rallye, donc j’espère faire une course propre cette fois.”

Lire aussi :

Malgré l'arrivée de son nouveau copilote, Florian Haut-Labourdette, avec qui il espère toujours "franchir un nouveau palier", le déclic n'a pas encore eu lieu après une première collaboration portugaise très vite écourtée.

“C’est OK, mais c’est sûr que nous aurons besoin de temps car c'est la première fois en WRC pour lui [Florian Haut-Labourdette], donc c’est assez difficile au début. Mais je suis sûr que nous ferons du bon travail ensemble.”

À sa décharge, Loubet a débuté la saison sur des épreuves qu'il découvrait avec la Hyundai i20 Coupe WRC. Ce week-end en Sardaigne, il pourra s'appuyer sur une expérience plus importante avec déjà cinq départs au compteur. En 2019, il y avait d'ailleurs signé l'une de ses deux victoires en WRC2 (l'actuel WRC3) en vue de son titre mondial, avant d'enregistrer l'an passé son meilleur résultat en WRC avec la septième place finale.

“Dans le passé, c’était toujours bien pour moi ici [en Sardaigne]. En FIA WRC2, nous avons gagné il y a deux ans. Mais c’est sûr que maintenant c’est un peu différent, alors oui je vais essayer de bien réussir, de reprendre confiance, et d’arriver à faire un rallye sans problème.”

partages
commentaires
Greensmith aura "presque deux copilotes" en Sardaigne
Article précédent

Greensmith aura "presque deux copilotes" en Sardaigne

Article suivant

ES1 & 2 - Tänak à l'attaque, Suninen craque

ES1 & 2 - Tänak à l'attaque, Suninen craque
Charger les commentaires