Le manque de fiabilité contrarie encore Hyundai

Chez Hyundai, on admet volontiers la supériorité de Toyota lors du Rallye de l'Acropole, mais la frustration demeure en raison de problèmes récurrents.

Le manque de fiabilité contrarie encore Hyundai

Portant les espoirs de Hyundai en Grèce le week-end dernier, Ott Tänak n'a pas pu mettre à mal la domination de Kalle Rovanperä, concédant finalement un débours de 42"1 sur le vainqueur. Ce Rallye de l'Acropole a une nouvelle fois été marqué par divers pépins techniques pour les troupes du constructeur sud-coréen, toujours en délicatesse avec sa fiabilité.

Ott Tänak s'est lui-même dit chanceux d'avoir réussi à démarrer sa i20 Coupe WRC avant la dernière spéciale. Un panache de fumée bleue s'échappait de la voiture après un problème électrique survenu le dimanche matin et privant le Champion du monde 2019 d'essuie-glaces dans des conditions pourtant humides. C'est également un ennui mécanique qui a ralenti l'Estonien dans la dernière spéciale du samedi matin, permettant à Rovanperä de s'échapper un peu plus en récupérant une quinzaine de secondes.

Quatrième de l'épreuve, Dani Sordo n'a pas rencontré de problème particulier mais Thierry Neuville ne peut pas en dire autant. Le Belge a perdu tout espoir de bien figurer dès le vendredi à cause d'un souci électrique qui a affecté sa direction assistée. Pénalisé, il a terminé huitième et ses espoirs de titre ont été réduits à peau de chagrin. Ce manque de fiabilité à répétition, dans la continuité de ce qu'a déjà vécu Hyundai depuis le début de la saison, a fortement agacé Andrea Adamo.

"Je ne peux pas nier que ça a été un week-end frustrant", concède le directeur de l'équipe. "Malheureusement, nous avons eu de temps en temps une récurrence des mêmes problèmes, ce qui me contrarie. Je dois dire que les trois équipages ont fait un incroyable travail, donc je les remercie. Dans la vie, il faut être honnête, et je crois que ce week-end il faut admettre que Toyota était plus fort que nous."

"Notre préparation n'est pas une excuse, mais quand on ne gagne pas, il faut analyser si l'on veut progresser. Peut-être que nous avons préparé ce rallye dans des conditions auxquelles nous nous attentions, mais qui en réalité ont été totalement différentes. Le type de route que nous avons affronté était totalement différent. Quand c'est lent et glissant, nous avons toujours du mal avec la voiture, et ce rallye n'a pas fait exception."

Thierry Neuville, qui a estimé dès dimanche soir que ses chances de titre étaient d'ores et déjà réduites à néant, regrette principalement l'absence de récompense pour tous les efforts consentis.

"Nous avons tout donné ce week-end et nous nous sommes battus du début à la fin", rappelle-t-il. "Malheureusement, il n'y a pas de récompense pour tout ce travail. Notre rallye était terminé le vendredi à cause des problèmes de direction assistée. Après ça, notre objectif était de regagner des places pour essayer de sauver ce qui pouvait l'être. Franchement, je crois que nous méritions plus que ça. Nous avons absolument tout donné et nous n'avons pas eu ce que nous aurions dû."

Avec Tom Howard

Lire aussi :

partages
commentaires
Devenez modérateur sur les commentaires des articles Motorsport.com !

Article précédent

Devenez modérateur sur les commentaires des articles Motorsport.com !

Article suivant

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?
Charger les commentaires