Meeke - "C'est l'exact opposé des routes corses"

partages
commentaires
Meeke -
Par : Jean-Philippe Vennin
13 oct. 2016 à 07:30

Les deux Irlandais - du Nord pour Meeke - d'Abu Dhabi World Rally Team pourraient jouer encore une fois les trouble-fêtes en venant mettre leur grain de sel dans le groupe de tête, en Catalogne, avec leurs DS3 WRC.

Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke and Craig Breen, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Craig Breen, Scott Martin, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Craig Breen, Scott Martin, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Craig Breen, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke et Craig Breen, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Craig Breen, Scott Martin, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Craig Breen, Scott Martin, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team

Sur cette épreuve qui pourrait permettre à Sébastien Ogier de s'assurer son quatrième titre mondial, Kris Meeke, en particulier, a des chances d'être bien placé pour venir se mêler à la lutte entre les pilotes Volkswagen et Hyundai. Deux fois vainqueur cette année au Portugal et en Finlande, le Britannique était également le plus proche rival d'Ogier au Monte-Carlo, en Suède et en Corse avant de connaître des problèmes.

Cette saison, tout se passe plutôt bien pour moi puisque je me suis montré compétitif sur tous les terrains”, souligne celui qui sera le fer de lance de Citroën Racing l'année prochaine.

La particularité de la manche espagnole du calendrier étant d'être une épreuve mixte, disputée sur la terre le premier jour et sur asphalte les deux suivants, la théorie voudrait que le pilote de la DS3, qui s'élancera en huitième position sur la route vendredi et samedi, soit une nouvelle fois dans le coup.

La journée du vendredi sera compliquée à gérer”, tempère cependant Meeke. “Il n’est pas évident que ma position sur la route soit la meilleure : le matin, la poussière a tendance à stagner et les premiers à s’élancer profitent de surcroît des dix kilomètres d’asphalte dans la spéciale de Terra Alta pour gagner du temps.”

Par la suite, les spéciales sur asphalte sont vraiment comparables à du circuit, avec leur profil large et leur revêtement lisse. C’est l’exact opposé des routes corses ! Ce rallye propose un challenge unique dans l’année.”

Meeke connaît bien la Catalogne pour y avoir déjà couru à huit reprises, dont trois seulement au volant d'une WRC mais avec deux cinquièmes places à la clé en 2011 sur Mini et 2015 sur Citroën.

J’ai disputé ce rallye à de nombreuses reprises, mais mon expérience des spéciales sur terre se limite à deux participations”, précise-t-il. “Mon objectif sera le même qu’en Corse : essayer de trouver un bon rythme, progresser et préparer 2017.”

À ce stade de la saison, je me sens en confiance aussi bien sur la terre rapide que sur l’asphalte.

Craig Breen

Craig Breen connaît lui aussi les routes catalanes puisqu'il prendra part pour la cinquième fois à l'épreuve, mais bien sûr la première sur une World Rally Car.

Une semaine après le Tour de Corse, c’était génial d’être déjà en train de préparer la prochaine épreuve”, dit l'Irlandais qui bénéficie de l'indisponibilité de Stéphane Lefebvre en participant à deux manches sur asphalte en cette fin de saison. “D’autant qu’il y a eu entretemps l’annonce de ma promotion comme pilote officiel Citroën pour 2017 et 2018 [aux côtés du Français] !”

Avec un parcours mixte et des spéciales très différentes de ce que nous avons connu récemment, le Rallye d’Espagne va nous permettre d’acquérir encore plus d’expérience.”

À ce stade de la saison, je me sens en confiance aussi bien sur la terre rapide que sur l’asphalte. Je dois donc pouvoir faire la synthèse de mes connaissances et passer sereinement d’une surface à l’autre.”

À noter qu'Abu Dhabi World Rally Team aligne une troisième DS3 en Espagne pour Khalid Al-Qassimi, de retour du Rallye du Maroc qu'il a disputé sur une Peugeot 2008 DKR.

Prochain article WRC
Shakedown - Ogier devant Sordo et Mikkelsen

Previous article

Shakedown - Ogier devant Sordo et Mikkelsen

Next article

Camilli - "J'aime ces spéciales sur goudron typées circuit"

Camilli - "J'aime ces spéciales sur goudron typées circuit"

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Espagne
Pilotes Kris Meeke , Craig Breen
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Preview