Mikkelsen et Hyundai comptent sur la nouvelle évolution moteur

Hyundai Motorsport va disputer le Rallye d'Argentine avec une évolution moteur dont le pilote norvégien espère qu'elle va lui permettre d'inverser le cours d'une saison difficile pour lui jusque-là.

Mikkelsen et Hyundai comptent sur la nouvelle évolution moteur
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Andreas Mikkelsen, Hyundai Motorsport, Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Michel Nandan, directeur de Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport

Le pilote Hyundai Andreas Mikkelsen espère que la dernière évolution moteur introduite en Argentine sera suffisante pour inverser la tendance en sa faveur cette saison. Passé près de signer sa première victoire avec la marque coréenne l'année dernière en Australie, il a éprouvé du mal à être dans le même rythme en 2018 et a particulièrement souffert sur l'asphalte corse. Une troisième place en Suède est son unique podium sur les quatre premiers rallyes.

L'équipe basée en Allemagne a utilisé un "joker" pour faire homologuer des arbres à came engendrés par engrenages, remettant sa voiture au niveau des trois autres World Rally Cars de la dernière génération.

"Il y a plus de performance partout dans la gamme de puissance du moteur", a déclaré un Mikkelsen impressionné après avoir testé la chose ces dernières semaines. "Cela fait une différence notable au niveau du pilotage. Je pense que cela devrait beaucoup nous aider en Argentine."

"Sur l'asphalte, cette voiture est très différente de la [Volkswagen] Polo ou de la [Citroën] C3 WRC. En Corse, je savais que ce serait un rallye difficile, mais je ne m'attendais pas à ce que ça le soit autant. En gros, j'avais l'impression de ne jamais avoir piloté une voiture de rallye ! Ça fait du bien d'être de retour sur terre."

Un "gros changement"

Le directeur de Hyundai Motorsport, Michel Nandan, a admis que l'évolution moteur introduite en Argentine a toujours été planifiée pour le premier quart de la saison.

"Le 'joker' concerne le système d'entraînement", a-t-il expliqué à Motorsport.com. "Jusque-là, nous avions une chaîne de transmission et maintenant, nous avons l'entraînement par engrenages comme nos concurrents. C'est un gros changement, qui interfère dans de nombreux domaines. C'est plus précis, et la durabilité est un peu meilleure. Cela a toujours été prévu sur ce moteur, mais nous voulions avoir engrangé davantage de kilomètres avant de l'adopter."

Malgré ces améliorations, Nandan a admis qu'un deuxième succès consécutif en Argentine pour l'i20 Coupe WRC – après celui de Thierry Neuville à Villa Carlos Paz il y a 12 mois – ne serait pas facile à obtenir.

"Il est toujours important de gagner chaque rallye, mais après un rendez-vous difficile en Corse, ce serait bien d'avoir un peu moins de mal ici – même si l'Argentine n'est jamais un rallye facile", a-t-il ajouté. "Le terrain est cassant, on peut subir des crevaisons, beaucoup de choses peuvent arriver et la compétition est très serrée, toutes les voitures sont très proches désormais."

partages
commentaires
Un bon feeling pour Breen, Meeke un peu plus circonspect
Article précédent

Un bon feeling pour Breen, Meeke un peu plus circonspect

Article suivant

ES2 à 4 - Mikkelsen leader sous la menace de Tänak

ES2 à 4 - Mikkelsen leader sous la menace de Tänak
Charger les commentaires