Monte-Carlo 2018 : parcours confirmé et à moitié renouvelé

partages
commentaires
Monte-Carlo 2018 : parcours confirmé et à moitié renouvelé
Par : Jean-Philippe Vennin
7 sept. 2017 à 16:53

L'Automobile Club de Monaco a confirmé ce jeudi le parcours de l'édition 2018 de la manche d'ouverture du Championnat du monde des Rallyes, présenté en juillet, qui présente un certain nombre de changements par rapport à cette année.

Le 86e Rallye Monte-Carlo 2018 se déroulera du 25 au 28 janvier 2018 sur un parcours renouvelé à hauteur de 50%, indique le site officiel du WRC.

Après un shakedown le jeudi après-midi à Gap – ville qui en sera toujours la plaque tournante –, sur le même parcours que ces dernières années, et la cérémonie de départ jeudi en fin de journée à Monaco, les choses sérieuses débuteront une nouvelle fois par deux spéciales de nuit dans les Alpes-de-Haute-Provence : bien connue des concurrents et des spectateurs, celle de Sisteron – Thoard deviendra Thoard – Sisteron puisque ses 31,13 kilomètres seront parcourus pour la première fois dans le sens inverse. Celle de Bayons – Bréziers (25,49 km) restera quant à elle identique à ce qu'elle fut cette année.

La journée de vendredi se disputera au sud de Gap, toujours dans les Alpes-de-Haute-Provence mais aussi la Drôme et les Hautes-Alpes, avec deux boucles de trois spéciales : dans l'ordre Vitrolles – Oze (26,76 km), Roussieux – Eygalayes (33,63 km) et Vaumeilh – Claret (15,24 km). Elle sera la plus longue du rallye avec environ 150 kilomètres chronométrés.

Le lendemain, la deuxième étape visitera encore les Hautes-Alpes mais aussi l'Isère, au nord de Gap, pour une boucle de deux spéciales à parcourir deux fois : Agnières-en-Dévoluy – Corps (29,33 km) et Saint-Léger-les-Mélèzes – La Bâtie-Neuve (16,71 km). Après un deuxième passage, en nocturne, dans le secteur chrono de Bayons – Bréziers (25,49 km) déjà parcouru le jeudi soir, la caravane du rallye prendra la route de Monaco pour l'étape finale.

La journée de dimanche sillonnera donc les Alpes-Maritimes et l'arrière-pays niçois, avec deux passages dans les spéciales de La Bollène-Vésubie – Peïra-Cava (18,30 km) et La Cabanette – Col de Braus (13,56 km), le second dans cette dernière faisant bien entendu office de Power Stage qui rapportera des points de bonus au championnat.

La manche d'ouverture de la saison comprendra donc 17 spéciales sur neuf tracés différents, et aucune de ces super spéciales organisées sur la plupart des rallyes du WRC. Celles-ci ont disparu du Monte-Carlo depuis les expériences avec une partie du circuit de Grand Prix, sur le port de la Principauté.

Article suivant
Paddon : "Nous n'allons pas renoncer"

Article précédent

Paddon : "Nous n'allons pas renoncer"

Article suivant

Lefebvre au Béthunois : "Ravi de retrouver la DS3 WRC"

Lefebvre au Béthunois : "Ravi de retrouver la DS3 WRC"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités