ES 3 à 5 - Boucle tronquée, Neuville prend les commandes

partages
commentaires
ES 3 à 5 - Boucle tronquée, Neuville prend les commandes
Par :
25 janv. 2019 à 12:03

Thierry Neuville a terminé la boucle matinale de vendredi en tête du Rallye Monte-Carlo après seulement deux spéciales disputées, la première ayant dû être annulée pour raisons de sécurité, des spectateurs s'étant massés dans des endroits interdits.

La journée a débuté par une annulation, celle de la troisième spéciale, les spectateurs s'étant massés dans des endroits dangereux en fin de spéciale. Une désillusion pour les pilotes Citroën et Toyota par exemple, qui avaient chaussé quatre pneus cloutés, mais une aubaine pour Sébastien Loeb !

L'Alsacien a en effet fait le pari de partir avec seulement deux pneus cloutés, deux tendres et deux supertendres. Il a ainsi pu s'élancer avec quatre gommes slicks pour la deuxième spéciale, disputée sur un tarmac presque intégralement sec. Malgré une crevaison à l'arrière gauche en fin de spéciale, le nouveau pilote Hyundai a signé son premier scratch de la saison, une demi-seconde devant son équipier Thierry Neuville.

Lire aussi :

Le Belge en a profité pour s'emparer de la tête du rallye, après une mauvaise entame de la part du précédent leader, Ott Tänak. Le pilote Toyota n'a pu faire mieux que le cinquième temps, à plus de 19 secondes de Loeb, et a chuté à cet instant au deuxième rang du général, 4"9 derrière Neuville.

L'homme fort de la marque japonaise a continué à perdre du temps sur la cinquième spéciale, terminant au septième rang, à 14 secondes de Sébastien Ogier, qui a donc signé son premier scratch au volant d'une Citroën depuis 2011. Le Champion du monde en titre est ainsi remonté à la deuxième place du général, 3"4 derrière Neuville à la conclusion de la boucle matinale.

Remonté au quatrième rang à l'issue de sa victoire sur le quatrième tronçon chronométré, Sébastien Loeb n'a pu faire mieux que sixième entre Curbans et Piégut, la faute selon lui à l'ordre de passage, l'Alsacien s'élançant en neuvième position sur la route ce vendredi.

"Sur cette spéciale, aucune chance, il y a du gravier partout, tout le monde coupe, donc je n'ai pas pu être confiant, il fallait survivre. Le choix de pneus ce matin était bon, on verra au deuxième passage mais la spéciale était très sale", a-t-il expliqué au point stop.

Une saleté qui a été démontrée par Kris Meeke, arrivé à l'issue de la spéciale avec une grille de radiateur couverte de feuilles en tout genre. Le Britannique a ainsi perdu tout boost dans les cinq derniers kilomètres, et pointe désormais au neuvième rang du général, après ses déboires nocturnes de jeudi.

Lire aussi :

En difficulté hier, Andreas Mikkelsen a montré un tout autre visage ce matin avec le quatrième temps de chaque spéciale, lui permettant de pointer en cinquième position au classement général, à déjà plus d'une minute de son équipier en tête. Mais les trois Hyundai i20 Coupe WRC pointent ainsi dans le top 5...

En WRC2 Pro, la lutte est évidemment tronquée suite à la sortie de Kalle Rovanperä jeudi soir, et Gus Greensmith mène donc avec près de 12 minutes d'avance, alors qu'en WRC2 c'est Yoann Bonato qui sort de cette boucle matinale en tête, devant Adrien Fourmaux et un certain... Stéphane Sarrazin, auteur du scratch sur la cinquième spéciale ! Deuxième hier soir, Nicolas Ciamin a connu de grandes difficultés et pointe désormais à plus de cinq minutes de la tête.

Les trois spéciales au programme ce matin seront parcourues de nouveau cet après-midi, en espérant que le premier tronçon, entre Valdrôme et Sigottier, pourra cette fois être disputé...

Classement général après l'ES5 (sur 16)
P.

Pilote

Copilote

Voiture

Écart et

intervalle

1

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

Hyundai

55'21"0
2

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

Citroën

3"4

3"4

3

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

Toyota

16"9

13"5

4

France Sébastien Loeb

Monaco Daniel Elena

Hyundai

50"6

33"7

5

Norway Andreas Mikkelsen

Norway Anders Jaeger

Hyundai

1'03"4

12"8

6

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

Toyota

1'05"6

2"2

7

Finland Esapekka Lappi

Finland Janne Ferm

Citroën

1'09"7

4"1

8

United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Scott Martin

M-Sport

1'13"0

3"3

9

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

Toyota

1'14"3

1"3

10

Sweden Pontus Tidemand

Norway Ola Floene

M-Sport

3'11"4

1'57"1

Le résumé des cinq premières spéciales

Article suivant
ES1 et 2 - Tänak frappe le premier !

Article précédent

ES1 et 2 - Tänak frappe le premier !

Article suivant

Mäkinen furieux contre les organisateurs du Monte-Carlo

Mäkinen furieux contre les organisateurs du Monte-Carlo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye Monte-Carlo
Catégorie Jour 2
Auteur Michaël Duforest