Neuville courra à Ypres sur la Hyundai R5

Le pilote officiel de la marque en WRC fera une apparition dans sa manche nationale du championnat d'Europe des rallyes (ERC) au volant de l'i20 version R5.

Neuville courra à Ypres sur la Hyundai R5
Kevin Abbring, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Kevin Abbring, Sebastian Marshall, Hyundai i20 R5, Hyundai Motorsport
Kevin Abbring, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Kevin Abbring, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Kevin Abbring, Sebastian Marshall, Hyundai i20 R5, Hyundai Motorsport

Thierry Neuville fera débuter la semaine prochaine au Monte-Carlo, aux côtés de Dani Sordo et Hayden Paddon, les deux autres pilotes officiels de la marque en championnat du monde, la nouvelle Hyundai i20 WRC. Un peu plus tard dans la saison, a annoncé Hyundai Motorsport, il prendra part au Rallye d'Ypres, en Belgique, les 23 et 24 juin.

À cette occasion, Neuville pilotera la version R5 de l'i20, destinée au championnat d'Europe et à la catégorie WRC2 en mondial. Kevin Abbring, le pilote de développement de Hyundai, avait justement fait débuter celle-ci à Ypres, en 2016, et en disposera encore au Monte-Carlo dans quelques jours.

Entre-temps, en plus de la piloter au Tour de Corse et au Rallye de Grande-Bretagne, le jeune Néerlandais a remporté à son volant le Rallye du Var, comptant pour le championnat de France, à la fin du mois de novembre. Stéphane Sarrazin, notamment, en avait piloté une également lors de la manche française du WRC.

Une présence "cruciale"

Cette participation est sans doute importante pour Hyundai dans sa quête de concurrents privés auxquels vendre la petite sœur de sa World Rally Car, destinée à la compétition client.

C'est crucial [que Neuville soit présent à Ypres], tout le monde en Belgique veut voir Thierry en action à Ypres. Et la R5 est le produit parfait pour cela”, explique Alain Penasse, team manager de l'équipe Hyundai en WRC.

Pour nous et pour Ypres, c'est très important qu'il y soit, c'est le pilote belge de pointe en ce moment. C'est aussi une nouvelle opportunité de voir ce dont la R5 est capable.”

La dernière participation de Neuville à ce qui s'est longtemps appelé les 24 heures d'Ypres, et qui aura la particularité cette année de compter également pour le championnat de Grande-Bretagne des rallyes, remonte à 2011 – soit peu avant sa véritable éclosion sur la scène internationale.  

partages
commentaires

Technique - Les WRC 2017 disséquées, deuxième partie

Monte-Carlo 1987 - Une manière étonnante de désigner le vainqueur