Neuville : "Une expérience très utile" pour préparer 2022

Thierry Neuville a dressé un bilan positif des essais importants menés par Hyundai cette semaine en vue de la saison prochaine.

Neuville : "Une expérience très utile" pour préparer 2022

Au volant cette semaine de la nouvelle Hyundai pour 2022, Thierry Neuville a participé avec ses coéquipiers à une simulation de rallye dans le nord de l'Italie. Il a jugé l'expérience "très utile" dans l'optique de s'adapter à la nouvelle réglementation du WRC. Le constructeur sud-coréen est passé au stade supérieur de son programme d'essais en organisant ces trois journées en conditions réelles sur des routes asphaltées, à moins de trois mois du Rallye Monte-Carlo.

Thierry Neuville s'est chargé du roulage de la journée de jeudi (après Ott Tänak le mercredi et avant Dani Sordo le vendredi), parcourant un total de 698 km : 144 km de spéciales et 554 km de liaison, dont 7,7 km dans une zone avec uniquement recours à la puissance électrique. Le Belge n'a rencontré que quelques problèmes mineurs alors que Hyundai a mis à l'épreuve son châssis répondant à la réglementation Rally1 et doté du système hybride de 100 kW.

"Nous avons eu un problème de direction dans la matinée, une connexion de la direction, et je ne pouvais pas redémarrer la voiture car les boutons ne fonctionnaient pas", explique Thierry Neuville. "Mais une fois cela réglé, nous avons pu continuer. Nous sommes tombés une fois en panne de carburant, mais à part ça, nous n'avons pas eu de problème dans l'après-midi. Dans les cinq dernières spéciales, j'ai dû réinitialiser une fois le kit hybride, c'était rapide et nous sommes repartis."

"Nous avons commencé tôt et nous avons terminé assez tard mais c'était une expérience très utile, surtout d'avoir trois spéciales différentes en une journée pour expérimenter l'hybride. Quand on pilote sur la même route toute la journée, c'est difficile d'avoir de bonnes sensations. Ici, nous faisions des tests sur trois spéciales différentes. Nous nous améliorons [avec le système hybride] et dans l'après-midi ça fonctionnait plutôt bien, donc c'est un bon pas en avant."

Ces dernières semaines, Thierry Neuville s'est montré particulièrement critique envers la nouvelle réglementation, visant plus particulièrement la réduction de l'appui aérodynamique, la disparition du différentiel central et les changements apportés aux suspensions. Son point de vue reste inchangé aujourd'hui, mais il estime toutefois que l'arrivée de l'hybride apportera un élément intéressant.

"La voiture n'est pas si mal", précise-t-il. "C'est une évolution de ce que nous avons actuellement au niveau du châssis. Tout ce dont nous nous plaignons avec le châssis actuel n'est pas réglé, et il y a de nouveaux problèmes aussi, mais l'essentiel de ce que nous demandions [a été réglé]. Je sens que le châssis a énormément de potentiel. Il y a encore une évolution de la voiture qui doit arriver. Ça devrait être mieux."

Propos recueillis par Tom Howard

partages
commentaires
Vidéo - Les coulisses du test Hyundai avec sa i20 hybride
Article précédent

Vidéo - Les coulisses du test Hyundai avec sa i20 hybride

Article suivant

La FIA juge que les équipes WRC seront prêtes pour 2022

La FIA juge que les équipes WRC seront prêtes pour 2022
Charger les commentaires