Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Neuville : "Plus personne ne s'intéresse vraiment au WRC"

Préoccupé par l'avenir d'un WRC qui peine à se renouveler, Thierry Neuville ne mâche pas ses mots dans l'espoir de provoquer un sursaut.

Thierry Neuville, Hyundai World Rally Team

Photo de: Romain Thuillier / Hyundai Motorsport

Thierry Neuville tire la sonnette d'alarme. Alors que le WRC vit sa deuxième saison de la réglementation hybride Rally1 mais peine à attirer de nouveaux constructeurs, le Belge estime que la situation est critique. Toyota, Hyundai et M-Sport Ford sont engagés jusqu'à la fin de la saison 2024 et, comme nous l'indiquions la semaine dernière, des discussions existent avec trois autres marques dans l'espoir d'en convaincre une de les rejoindre.

L'un des obstacles, pour l'heure, concerne le prochain cycle réglementaire, qui n'a toujours pas été dévoilé, bien qu'il s'agisse théoriquement d'une évolution de la mouture actuelle avec un usage étendu de la technologie hybride. Il devrait être adopté pour 2025 et 2026, échéance au-delà de laquelle le flou est plus important. La FIA échange avec les constructeurs pour identifier la meilleure voie à suivre.

Pour Thierry Neuville, la situation nécessite beaucoup plus de prudence. Le pilote Hyundai estime qu'avant d'espérer attirer un nouveau constructeur, le WRC doit tout mettre en œuvre pour s'assurer de ne pas perdre ceux qui sont actuellement engagés dans la discipline.

"Je suis en rallye depuis très longtemps maintenant, j'ai beaucoup d'expérience", confie Thierry Neuville à Motorsport.com. "Naturellement, le Covid a fait très mal au WRC, c'est certain. Avant le Covid, je dirais que tout allait assez bien. Après le Covid, selon moi le WRC s'est mis à dégringoler. Et j'ai le sentiment que personne ne se rend vraiment compte de la gravité de la situation. Mais quand tu es pilote, tu peux le sentir au niveau de la présence des médias, je le ressens en Belgique. Plus personne ne s'intéresse vraiment au WRC. J'ai l'impression que l'implication des constructeurs n'est plus la même que par le passé. Il y a donc beaucoup de choses qui donnent le sentiment que l'on doit réagir."

Thierry Neuville estime que les pilotes doivent être écoutés.

Thierry Neuville estime que les pilotes doivent être écoutés.

Le MotoGP ajoute des courses sprint. Et en rallye, rien ne change.

Thierry Neuville

C'est une véritable prise de conscience collective qu'appelle de ses vœux le pilote de 34 ans, assurant qu'il n'est pas question de tirer sur l'ambulance ni de jouer les oiseaux de mauvais augure mais plutôt de trouver des solutions.

"On voit aussi que la Formule 1 est capable de changer de format pendant la saison, avec le nouveau format qu'il y a eu à Bakou et des qualifications le vendredi", observe-t-il. "Le MotoGP ajoute des courses sprint. Et en rallye, rien ne change. Et on vit à une époque où plus personne ne veut suivre des voitures qui roulent dans la forêt. Oui, c'est spectaculaire quand vous allez les voir, mais à la télé ce n'est pas la même chose."

"Je n'ai jamais dit que quelqu'un [un constructeur] allait partir. Mais depuis combien d'années maintenant personne ne nous a rejoints ? C'est un fait. Je ne sais pas ce que vont faire les constructeurs dans les années à venir. Mais je suis certain qu'ils veulent changer certaines choses. Si tu investis beaucoup d'argent dans un championnat chaque année, tu devrais également obtenir un retour sur investissement."

Interrogé sur les idées à faire avancer ou sur les améliorations à instaurer, Thierry Neuville affirme qu'il y a "beaucoup de choses" mais qu'il faut d'abord "faire des réunions pour réfléchir à ce qui serait bien".

"Je suis sûr que les équipes ont ces informations, elles font ces réunions, elles auront un retour", ajoute-t-il. "Mais les pilotes ont parfois aussi un avis intéressant et, étant là depuis longtemps, peut-être que le fait de considérer les pilotes et les équipes sera utile pour la promotion du championnat. Il y a beaucoup de choses qui peuvent être intéressantes. Je ne veux pas en parler maintenant mais oui, j'ai quelques idées."

Propos recueillis par Tom Howard

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Le copilote de Craig Breen revient en rallye avec Kris Meeke
Article suivant Hyundai remplacera Breen en pensant "à plus long terme"

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse