Neuville : "Seuls Tänak et Loeb n'ont pas commis d'erreurs"

partages
commentaires
Neuville :
Par :
17 févr. 2019 à 18:15

Si quelques petites fautes ont jalonné le parcours de Thierry Neuville en Suède, le pilote Hyundai a rappelé que cela faisait partie du jeu et il s'estime assez satisfait d'un deuxième podium en autant de rallyes.

Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport, Hyundai i20 Coupé WRC 2019
Les vainqueurs Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT, les deuxièmes Esapekka Lappi, Janne Ferm, Citroën World Rally Team, et les troisièmes Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport, Hyundai i20 Coupé WRC 2019
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport, Hyundai i20 Coupé WRC 2019
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport, Hyundai i20 Coupé WRC 2019
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport, Hyundai i20 Coupé WRC 2019
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport, Hyundai i20 Coupé WRC 2019

Alors qu'il fermait la marche du groupe des quatre premiers regroupés en six secondes, et avec huit d'avance sur son suivant, Neuville s'est en effet laissé surprendre à deux reprises dans la première spéciale du vendredi après-midi, heurtant un mur de neige puis effectuant un tête-à-queue.

Ayant perdu plus d'une demi-minute et une partie de l'aéro avant gauche de sa Hyundai, il s'est lancé dans une course poursuite qui s'est terminée à la troisième place. Cela, en dépit d'une nouvelle alerte, sous la forme d'un 360° à haute vitesse, le samedi après-midi.

À ce moment-là, Neuville était déjà revenu dans une lutte pour la troisième place avec Esapekka Lappi, puis pour la deuxième quand le duo est revenu sur son équipier Andreas Mikkelsen. Une lutte qu'il a achevée sur la dernière marche du podium, derrière le pilote Citroën.

Lire aussi :

"Je ne dirais pas que nous sommes réellement satisfaits, parce qu'on aurait espéré mieux", a réagi le Belge, dimanche, au micro de la RTBF. "Nous étions très proches de la deuxième place, ce matin, on s'est rapproché, on a dépassé Andreas Mikkelsen pour grimper à la troisième place, mais Esapekka Lappi, lui, a tout simplement été meilleur que nous aujourd'hui."

"Les conditions ne favorisaient pas forcément notre voiture non plus : dans les spéciales très rapides, on a eu du mal à hausser le rythme sans faire d'erreurs, on a donc préféré se focaliser sur la Power Stage."

Une Power Stage dans laquelle Neuville a réalisé le deuxième temps, empochant quatre points de bonus pour quitter la Suède fort de 19 unités dans sa besace après les 21 du Monte-Carlo.

Lire aussi :

"Au final, le résultat est positif avec un deuxième podium en début de saison", a-t-il poursuivi."Mis à part Ott Tänak, le vainqueur, et Sébastien Loeb, tout le monde a commis des erreurs, cela prouve que les conditions étaient assez spécifiques cette année avec très peu de neige, cela a rendu le rallye très compliqué."

Deuxième du championnat à sept points de Tänak, Neuville laissera volontiers à l'Estonien le handicap d'ouvrir la route le premier jour au Mexique, handicap qu'il avait lui-même subi l'année dernière en prenant la tête du championnat au soir de sa victoire en Suède.

"Cela nous donnera un peu plus de grip", a-t-il précisé. "En partant les premiers l'an dernier, on a vite vu qu'on n'avait aucune chance de signer un bon résultat, j'espère donc être dans le Top 5 à la fin du rallye. Et idéalement, il faudrait terminer devant nos deux principaux concurrents dans la course au titre, Ott Tänak et Sébastien Ogier !"

 

Article suivant
Tänak : "La clé, c'était vendredi après-midi"

Article précédent

Tänak : "La clé, c'était vendredi après-midi"

Article suivant

Grönholm tire un trait définitif sur le WRC

Grönholm tire un trait définitif sur le WRC
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Suède
Pilotes Thierry Neuville
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin
Be first to get
breaking news