Neuville vainqueur en Espagne, le titre repoussé à Monza

Thierry Neuville n'a laissé aucune chance à ses adversaires pour s'imposer sur le Rallye d'Espagne, à l'issue duquel le titre de Champion du monde n'a pas encore été attribué.

Au terme d'une belle démonstration de force, Thierry Neuville a brillamment remporté le Rallye d'Espagne, onzième et avant-dernière manche de la saison. En difficulté vendredi matin au volant d'une Hyundai sous-vireuse, le Belge a vite rectifié le tir pour ne laisser que des miettes à ses adversaires. Grâce à une série impressionnante de huit meilleurs temps consécutifs entre les ES4 et 11, il s'est construit une avance suffisante pour écœurer les pilotes Toyota Gazoo Racing, trop en difficultés avec leurs réglages pour espérer rivaliser. Après Ypres en août dernier, Neuville s'impose pour la seconde fois de l'année, toujours sur asphalte, et prend une option pour la dernière marche du podium au championnat face à Rovanperä, en retrait ce week-end, et Tänak, contraint à l'abandon à la suite d'une sortie de route (ES4).

À 24"1 du vainqueur, Elfyn Evans aurait certainement aimé faire meilleure figure. Leader en début de rallye, le Gallois n'a rien pu faire face à la "vague" belge emportant tout sur son passage. Littéralement perdu dans ses réglages lors de la deuxième étape, il s'est finalement focalisé sur la deuxième position, un résultat lui permettant toutefois de conserver ses chances de titre mondial face à Sébastien Ogier. Arrivé à Salou avec une "balle de match" en sa faveur, le Français n'a jamais été en mesure de faire jeu égal avec le duo de tête. Pire, il a même cédé sa troisième place face à un Dani Sordo des grands jours, auteur de quatre meilleurs temps ce dimanche dont la Power Stage.

Si le résultat combiné des deux pilotes Toyota a repoussé l'échéance à fin novembre, au Rallye de Monza, pour le titre pilotes en maintenant le suspense, le constructeur japonais a fait un nouveau pas décisif vers son cinquième titre en Championnat du monde après ceux de 1993, 1994, 1999 et 2017.

Lire aussi :

Scratchs de la journée

ES14 : Spain D. Sordo

ES15 : Spain D. Sordo

ES16 : Spain D. Sordo

ES17 : Spain D. Sordo

Power Stage

1. D. Sordo (5 pts)
2.
T. Neuville (4 pts)
3.
E. Evans (3 pts)
4.
S. Ogier (2 pts)
5.
K. Rovanperä (1 pt)

Spain Rallye d'Espagne - Classement Final

Le classement complet sera disponible ici.

partages
commentaires
ES14 à 16 - Neuville à une spéciale du but, Ogier chute du podium
Article précédent

ES14 à 16 - Neuville à une spéciale du but, Ogier chute du podium

Article suivant

Championnat - Rendez-vous à Monza pour Ogier et Evans

Championnat - Rendez-vous à Monza pour Ogier et Evans
Charger les commentaires