Ogier - "C'est presque fait maintenant"

Il faudrait que le ciel leur tombe sur la tête pour que le pilote Volkswagen et son copilote Julien Ingrassia ne remportent pas dès demain en Catalogne leur quatrième titre mondial.

Sébastien Ogier mène la manche espagnole du Championnat du monde des Rallyes avec 5”8 d'avance, au terme de la deuxième étape, sur le héros local Dani Sordo. Tout s'est joué durant cette journée de samedi, qui l'a vu dans un premier temps perdre encore un peu de terrain sur le pilote Hyundai puis réduire l'écart petit à petit avant de reprendre le commandement après la septième des huit spéciales du jour (ES14).

C'est une journée très satisfaisante”, dit le pilote de la Polo n°1. “Je savais que ce serait dur. Dani est toujours très fort ici sur l'asphalte, et aujourd'hui il a été très régulier. On a réussi à être toujours un petit peu plus rapide, à le pousser un peu plus à chaque spéciale. Je suis très content.”

C'était très sympa, j'ai pris beaucoup de plaisir dans la voiture, les spéciales étaient magnifiques aujourd'hui. Je suis content.”

Cinq secondes, bon... C'est mieux de les avoir et d'être revenu, mais demain il va falloir attaquer encore et je suis sûr que Dani ne va pas renoncer car il a un peu de soutien ici !”

Abandon de Mikkelsen

Très fort sur asphalte, certes, mais c'est bien sur la terre que Sordo avait fait la différence vendredi. La deuxième place d'Ogier lui assurait déjà toutefois le titre s'il la conservait jusqu'au terme du rallye. La situation s'est davantage décantée aujourd'hui avec cette inversion des positions en tête et l'abandon sur sortie de route d'Andreas Mikkelsen, le seul qui avait encore une petite chance - mais à peine réaliste - de le menacer. 

Bien sûr, on aurait préféré voir Andreas avec nous ici ce soir”, précise Ogier. “Il a eu une journée assez difficile, mais par chance ils vont bien tous les deux [Mikkelsen et son copilote Anders Jæger] et c'est le plus important. Le championnat s'est plus ou moins joué avec cet accident. Je préférerais gagner d'une façon un peu différente ce week-end, mais quoi qu'il en soit, je n'étais pas à la lutte avec lui, on était assez loin devant à lutter avec Dani.”

Titre constructeurs en jeu

Si le titre des pilotes semble joué pour de bon puisqu'il faudrait un abandon d'Ogier doublé d'une victoire de Thierry Neuville dans le rallye et dans la Power Stage – et rebelote lors des deux dernières manches de la saison – pour qu'Ogier ne soit pas couronné, celui des constructeurs s'est un peu moins décanté pour l'instant en faveur de Volkswagen qui compte malgré tout 66 points d'avance sur Hyundai.

C'est plus détendu maintenant pour le championnat, c'est presque fait, mais au championnat constructeurs, il y a encore un peu de pression parce que si quelque chose m'arrive, ces deux gars [Sordo et Neuville] signeront un doublé pour Hyundai et ils seront très proches de nous”, rappelle Ogier. “Je ne veux pas faire ce cadeau empoisonné à mon équipe. Avec tout ce qu'elle fait pour moi, elle mérite d'être championne elle aussi. Donc, je dois faire le job demain.”

La victoire à tout prix ?

En effet, avec la contre-performance de Jari-Matti Latvala qui a abandonné vendredi avant de repartir en Rally2 samedi matin et ne rapportera dans l'état actuel des choses que deux petits points à Volkswagen, une mésaventure d'Ogier pourrait permettre à Hyundai de revenir à environ 25 points au championnat à deux épreuves de la fin de saison - un écart pas catastrophique mais insuffisant pour rester serein. Alors, Ogier fera-t-il tout dimanche pour gagner en Catalogne face à un Sordo qui déclare qu'aller le rechercher ne sera pas facile ?

Je vais essayer d'aller aussi vite qu'aujourd'hui. S'il [Sordo] peut aller plus vite, alors il méritera vraiment la victoire”, répond l'intéressé. “Mais c'est sûr, je vais essayer de rester dans, disons, ma zone ‘confortable’. Aujourd'hui, c'est sûr que j'attaquais, ce n'était en rien une balade, clairement pas. J'essayais dur. Mais je me sentais vraiment bien dans la voiture, et j'espère que ce sera pareil demain.”

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye d'Espagne
Sous-évènement Deuxième étape
Pilotes Sébastien Ogier
Type d'article Réactions
Tags ogier, rallye de catalogne