Ogier espère une annonce "la semaine prochaine"

partages
commentaires
Ogier espère une annonce
Par : Jean-Philippe Vennin
3 déc. 2016 à 10:15

Après avoir essayé la Toyota et la Ford de 2017, le quadruple champion du monde n'a pas encore arrêté son choix pour savoir quelle équipe il rejoindra la saison prochaine suite au retrait de Volkswagen.

Un mois et demi à peine avant le lancement de la saison 2017 au Monte-Carlo, aucun des trois anciens pilotes de l'équipe allemande n'a pu donner pour l'instant d'indication précise sur sa destination future, même si l'on dit Jari-Matti Latvala proche de Toyota.

Mais plus que celui du Finlandais ou d'Andreas Mikkelsen, avec tout le respect dû à ces deux pilotes, c'est bien l'avenir de Sébastien Ogier qui suscite le plus d'interrogations et d'intérêt. Privilège dû à son rang, sans doute, il a eu la possibilité de tester la semaine dernière successivement la Toyota Yaris puis la Ford Fiesta version 2017, cette dernière sur la célèbre spéciale de Sweet Lamb au Pays de Galles.

Si cette double séance d'essais élimine probablement la peu crédible rumeur qui a pu circuler d'une équipe Volkswagen “privée” engageant deux nouvelles Polo avec l'appui d'un important sponsor, et même si la piste M-Sport semble tenir la corde, elle ne signifie pas qu'Ogier pilotera forcément en compétition une des deux voitures concernées puisque la piste Citroën ne peut a priori toujours pas être écartée non plus.

La vérité est que je ne sais toujours pas. Rien n'est clairement décidé pour l'instant”, a dit Ogier à Motorsport.com, jeudi, avant le gala de remise des prix de la FIA. “Mes options, ma vision commencent à être plus claires, mais malheureusement, je n'ai rien à annoncer pour l'instant.”

Je vais tenter ma chance avec Toto ce soir, on ne sait jamais”, a-t-il ajouté non sans humour, évoquant le patron de Mercedes F1, Toto Wolff, et bien sûr la retraite de Nico Rosberg annoncée peu auparavant.

Recherche équipe d'usine

Plus sérieusement, et pour revenir à ces essais, Ogier ne veut pas donner de détail sur ce qu'il en a retiré mais il a expliqué, en parlant de la Ford : “C'est une bonne voiture, j'avais plus ou moins le feeling avec. J'ai juste eu la confirmation de ce à quoi je m'attendais, je sais qu'ils ont beaucoup d'expérience et ont été bons pour construire de nouvelles voitures.”

Bien sûr, c'est toujours difficile par rapport à ce à quoi on est habitué. Le plus difficile, quel que soit mon choix, sera le timing, qui rendra la vie un peu plus difficile. Mais si nous parlons juste des voitures, ce n'était pas mal du tout.”

Mais si la piste M-Sport est celle qui recueille le plus de suffrages, une phrase d'Ogier sème le doute en raison du fait que celle-ci, à moins d'envisager une implication qui redevienne plus accrue de la part de Ford, n'est pas à proprement parler une équipe officielle.

On recherche toujours une équipe d'usine, c'est la meilleure garantie pour l'avenir. Ma priorité est d'avoir une stabilité dans ce que je fais, et je pense que cette stabilité ne s'obtient qu'avec une équipe d'usine. Mais la vérité est que j'avais une équipe fabuleuse. Ce n'était pas la meilleure nouvelle d'apprendre que c'était fini, mais vu le timing, c'était difficile de trouver une solution. Au final, j'espère être en mesure d'avancer et de faire une annonce la semaine prochaine.”

Une bonne chance d'être là

Quoiqu'il en soit, si Ogier n'est pas encore certain à 100% d'être au départ de la saison 2017, il n'a pas du tout non plus l'intention de s'arrêter en si bon chemin.

Nous entrons dans une ère très excitante en rallyes avec la nouvelle réglementation qui offre plus de performance et rend probablement le sport encore plus spectaculaire”, a-t-il déclaré. “En tant que pilote, on est content d'avoir un peu plus de performance, je suis sûr que vous ne trouverez personne pour s'en plaindre. Tout le monde est très excité.”

Je veux être là, mais seulement si je suis dans un projet intéressant et avec un objectif pour moi d'être performant et d'avoir du succès. Après ce que j'ai connu avec ce qu'on a réussi ces quatre dernières années, je préfèrerais prendre du recul que d'avoir un projet que je n'aime pas ou de ne pas avoir la motivation dont j'ai besoin. [Mais] il y a plus de chance de me voir l'année prochaine au Monte-Carlo que de me voir à la maison.”

Propos recueillis par Jonathan Noble

Prochain article WRC
Nouvelle Hyundai - "Les défauts de 2016 ont été gommés"

Previous article

Nouvelle Hyundai - "Les défauts de 2016 ont été gommés"

Next article

Hyundai 2017 - "Une évolution plus qu'une révolution"

Hyundai 2017 - "Une évolution plus qu'une révolution"

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Sébastien Ogier
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités