Ogier et Ingrassia quasiment assurés du titre

partages
commentaires
Ogier et Ingrassia quasiment assurés du titre
Par : Jean-Philippe Vennin
15 oct. 2016 à 17:09

L'équipage Volkswagen a encore augmenté son avance sur Dani Sordo après la super spéciale de Salou, remportée par Kris Meeke, qui a mis un terme à la deuxième étape du Rallye de Catalogne.

Sébastien Ogier s'est contenté du quatrième chrono dans cette ES15 de 2,24 km seulement, pour terminer la journée de samedi avec 5”8 d'avance sur son plus proche rival qui était le leader du rallye jusqu'à la treizième spéciale disputée dans l'après-midi.

Pour qu'ils ne remportent pas une quatrième couronne demain, il faudrait qu'Ogier et Julien Ingrassia ne marquent aucun point en Espagne mais aussi que Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul, actuels troisièmes, remportent le rallye ainsi que la Power Stage...

C'est la fin d'une longue journée, avec quelques bons chronos et j'en suis content”, a lancé le pilote français au point stop, tout en considérant qu'il n'avait pas autant dominé la journée qu'on pourrait le penser, malgré cinq meilleurs temps en huit spéciales. “Dani était très fort mais on a réussi à revenir. Ce sera très excitant dimanche aussi.”

Sordo, quant à lui, a admis avoir étonnamment laissé échapper un peu de temps dans les rues de Salou. “J'ai fait un peu [de spectacle] pour le public, glissant tout le temps. C'est important”, a-t-il justifié après avoir signé seulement le douzième chrono à 4”4 du scratch.

Troisième de la spéciale et du classement général, Thierry Neuville semble se satisfaire lui aussi de sa situation.

[Je suis] très content, pour être honnête, c'était une bonne journée”, a assuré le Belge. “Bien sûr, on a souffert de sous-virage mais on a gardé un bon rythme, maintenant Andreas [Mikkelsen] sous pression], et bien sûr je suis désolé pour lui. Demain sera encore long. Beaucoup peut arriver.”

Derrière Ogier, on assiste à un véritable tir groupé des Hyundai puisque Hayden Paddon occupe la quatrième place après un bon deuxième temps dans l'ES15. “C'est la surprise du siècle !”, s'est-il réjoui. “J'ai travaillé avec mon ingénieur sur les super spéciales, ça a marché jeudi [à Barcelone] et ça a marché ici !”

Le Néo-Zélandais a été devancé par Kris Meeke, qui le suit au classement général au terme d'une nouvelle journée agitée. “On doit mettre de l'ordre dans ce rallye. L'année dernière, on était cinquième sans aucun problème. Cette fois, on a eu un tonneau, un tête-à-queue et une crevaison et on est encore cinquième”, a fait remarquer le Britannique.

Plusieurs incidents

Comme son équipier Jari-Matti Latvala vendredi, Andreas Mikkelsen, auquel Neuville faisant référence, a dû abandonner en cours d'étape. Au contraire de son équipier finlandais, cependant, le Norvégien, qui était troisième du général, ne pourra repartir en Rally2 dimanche. L'équipe Volkswagen a indiqué qu'elle n'avait pas les moyens de réparer la voiture sur place.

Une autre victime de cette journée est Éric Camilli, qui a perdu un potentiel top 10 en raison d'une boîte de vitesses bloquée sur le cinquième rapport dans la même ES12. Même punition pour Craig Breen, victime de la casse d'un arbre de transmission le matin sur la seconde DS3 d'Abu Dhabi World Rally Team.

Les malheurs des uns faisant le bonheur des autres, l'intermittent Kevin Abbring, le revenant Martin Prokop et le leader du WRC2 Jan Kopecky intègrent le top 10.

Après avoir perdu presque toute son avance à cause d'une crevaison dans l'ES13, ce dernier a repris de l'air sur son équipier chez Skoda, Pontus Tidemand. Pierre-Louis Loubet, non inscrit pour le championnat WRC2, est cependant troisième parmi les pilotes de voitures de la catégorie R5.

Quatre spéciales restent à disputer dimanche, la première à 7h24, pour un total de 62,80 km chronométrés.

Classement après ES15/19

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart &

intervalle

1

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

VW Polo R WRC 

   2:35:12.8
2

 Dani Sordo

 Marc Marti

 

Hyundai i20 WRC

RC1

5.8

5.8

3

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai i20 WRC

RC1

1:03.9

58.1

 

4

 Hayden Paddon

 John Kennard

Hyundai i20 WRC

RC1

1:20.0

16.1

 Kris Meeke

 Paul Nagle 

Citroën DS3 WRC

 

1:57.9

37.9 

6

 Mads Østberg

 Ola Fløene

Ford Fiesta RS WRC

RC1

2:35.7

37.8

7

 Ott Tänak

 Raigo Molder

Ford Fiesta RS WRC

RC1

4:24.7

1:49.0

8

 Kevin Abbring

 Seb Marshall

Hyundai i20 WRC*

RC1

6:22.7

1:58.0

9

 Martin Prokop

 Jan Tomanek

Ford Fiesta RS WRC

RC1

7:13.3

50.6 

10

 Jan Kopecky

 Pavel Dresler 

Skoda Fabia R5

RC2

7:41.6

28.3 

* Abbring pilote une version 2015.

Classement complet à venir ici.

Article suivant
ES13 & 14 - Ogier reprend la tête en Catalogne

Article précédent

ES13 & 14 - Ogier reprend la tête en Catalogne

Article suivant

Ogier - "C'est presque fait maintenant"

Ogier - "C'est presque fait maintenant"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Espagne
Pilotes Sébastien Ogier
Auteur Jean-Philippe Vennin