Ogier s'est excusé auprès de la police croate après un "malentendu"

Quelques heures seulement après son incroyable victoire sur le Rallye de Croatie, Sébastien Ogier est revenu en détails, lors de la conférence de presse, sur l'accident de la circulation dans lequel il a été impliqué dimanche matin.

Ogier s'est excusé auprès de la police croate après un "malentendu"

Leader au terme de la deuxième étape du Rallye de Croatie, Sébastien Ogier a connu une dernière journée dantesque en arrachant la victoire pour six dixièmes face à son coéquipier Elfyn Evans. Si l'histoire retiendra cet incroyable finish, la course du Français aurait pu prendre une tournure radicalement opposée quelques heures avant ce dénouement à couper le souffle.

En effet, après un passage par l'assistance de Zagreb, le pilote du team Toyota Gazoo Racing, qui se rendait au départ de l'ES17, a été impliqué dans un accident de la circulation sur le parcours de liaison ce dimanche matin. Concentré alors dans la lutte pour la victoire qui l'opposait à Elfyn Evans et Thierry Neuville, le Gapençais n'a finalement évoqué cet accident que plus tard dans la journée.

"L'impact était psychologique, honnêtement, c'était un choc quand cela s'est produit", a-t-il déclaré. "Mon dos me fait un peu mal, ce fut un choc assez important."

"Mais d'abord, j'étais heureux de voir qu'il n'y avait pas eu de blessés et que la personne avec laquelle nous avons eu l'accident était également en sécurité, que c'était seulement des dommages sur la voiture. Mais honnêtement, à ce moment-là, je pensais que mon rallye était terminé. Heureusement, l'impact a été direct, peut-être sur l'un des points forts de la voiture, causant des dommages qui n'étaient peut-être que cosmétiques."

Lire aussi:

"À l'arrière, la roue était droite, l'arceau de sécurité était intact et même la protection en mousse de la portière était toujours en place, donc j'avais toujours la sécurité de la voiture. Il n'y avait qu'un peu de liquide qui est entré dans l'habitacle et Julien [Ingrassia] a dû porter des lunettes car beaucoup de poussière venait dans ses yeux. Aujourd'hui, cela a été un enfer pour nous, des montagnes russes."

Après avoir constaté que la Yaris WRC #1 n'avait finalement que quelques stigmates suite au choc, il s'est également assuré que le conducteur du véhicule impliqué était indemne. Comme dans tout accident de la route, il a ensuite dû s'expliquer avec les membres des forces de l'ordre avant qu'une vidéo relayée sur la toile sème le trouble.

"Mais je suis très heureux que personne n'ait été blessé ce matin. Et puis, bien sûr, il y a eu un peu de confusion à ce moment, car nous avons discuté de toute la situation pendant un moment et donné les informations à la police. Mais le plus gros problème est que les policiers ne parlaient pas anglais."

 

"Ce n'était donc pas facile, mais à un moment donné, l'un des policiers a dit 'vous pouvez y aller', mais il a semblé que son autre partenaire n'était pas sûr de la décision. Nous avons dû clarifier ce qui s'était passé une fois de plus."

"Je ne suis certainement pas quelqu'un qui s'est enfui après un incident."

"Nous avons vérifié que tout allait bien, nous avons remis notre permis de conduire. Nous pouvons nous réjouir à la fin qu'aujourd'hui ce n'était que des dommages à la voiture et nous allons résoudre ce qui doit être résolu ce soir."

Après tous ces impératifs liés directement à sa victoire, Sébastien Ogier a tenu parole et s'est finalement rendu en personne dans les locaux de la police croate pour revenir sur ce malentendu et s'excuser. La situation est finalement rentrée dans l'ordre entre gens civilisés et a donné raison aux faits et non à des images sorties de leur contexte. 

partages
commentaires
Championnat - Ogier repasse en tête avant le retour de la terre

Article précédent

Championnat - Ogier repasse en tête avant le retour de la terre

Article suivant

La FIA sanctionne et n'accepte pas "le comportement" d'Ogier

La FIA sanctionne et n'accepte pas "le comportement" d'Ogier
Charger les commentaires