Ogier : "Je suis heureux d'être là où je suis pour le moment"

Même s'il a cédé la tête du Rallye de Monza à son coéquipier Elfyn Evans, Sébastien Ogier a tiré un bilan positif de ses performances affichées lors de la première étape.

Ogier : "Je suis heureux d'être là où je suis pour le moment"

Sébastien Ogier a terminé la première étape du Rallye de Monza dans le sillage de son coéquipier Elfyn Evans, à seulement 1"4. Très performant ce vendredi matin dans les spéciales montagnardes, le septuple Champion du monde n'a pu suivre le rythme imprimé par le Gallois sur le circuit italien.

"Ce matin, j'ai vraiment apprécié de piloter dans les spéciales dans les montagnes. Cet après-midi, j'étais plus prudent", a-t-il expliqué avant de revenir sur ses problèmes qui lui ont coûté son avance en début d'après-midi. "Il y a eu ce souci de freins dans la cinquième spéciale qui m'a également coûté cinq secondes." 

Partagé entre la volonté de jouer la victoire et l'optique du titre mondial plus que jamais à sa portée, il a ensuite admis qu'il n'avait pas forcément pris de risques inconsidérés dans l'enceinte de Monza.

"Ce matin, les sensations étaient bonnes dans la voiture. Quand vous vous sentez confortable dans la voiture, vous pilotez proche des limites et c'est que nous avons fait. Comme je l'ai dit, j'étais ensuite un peu plus prudent dans le circuit avec toutes les chicanes, les obstacles qui sont très faciles à heurter. J'ai perdu un peu de temps mais je suis heureux d'être là où je suis"

Depuis plusieurs rallyes (Ypres, Finlande et Espagne particulièrement), le pilote Toyota Gazoo Racing subissait directement les conséquences de tests non adaptés et par conséquent, de mauvais réglages en début de week-end. Ce vendredi, il a pu s'exprimer pleinement dès les premiers kilomètres grâce à un set-up adéquat le mettant en confiance pour enchaîner les meilleurs temps.

"La voiture est bonne à piloter. Pour le moment, le but était de prendre du plaisir et c'est ce que nous faisons", a-t-il apprécié. "C'est souvent le cas. Honnêtement quand vous prenez du plaisir à piloter, la plupart du temps, cela va vite. Cela faisait un moment que nous n'avions pas débuté un rallye avec le bon set-up. C'est satisfaisant de voir que les temps tombent. Globalement, cela a été une très bonne journée."

De son côté, Evans a rempli ses objectifs en prenant les commandes du classement général et en maintenant la pression sur son rival pour le titre. S'il a pu conclure l'étape en première position après une matinée un peu plus en retrait, il a bien gardé en tête qu'il ne pouvait pas faire beaucoup plus pour que le championnat bascule en sa faveur.

"Il n’y a pas de tension particulière. Vous n’êtes jamais heureux quand vous êtes à la traîne, mais à part ça, les sensations dans la voiture sont tout à fait correctes", a-t-il expliqué au sujet de son début de journée. "Vous prenez du plaisir quand les choses se passent bien, évidemment. Cela a été un bon après-midi, pas parfait mais pas mauvais. Pour la suite, c'est assez simple, nous ne pouvons pas faire grand chose de plus, nous allons continuer à attaquer."

Lire aussi :

partages
commentaires
ES7 - Le duel entre Ogier et Evans tient toutes ses promesses
Article précédent

ES7 - Le duel entre Ogier et Evans tient toutes ses promesses

Article suivant

Solberg surpris de se battre pour le top 5 à Monza

Solberg surpris de se battre pour le top 5 à Monza
Charger les commentaires