WRC
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
C
Rally d'Italie
08 oct.
Prochain événement dans
13 jours
C
Rallye d'Ypres
19 nov.
Prochain événement dans
55 jours

Ogier - La Polo 2017 est "déjà plus rapide que l'actuelle"

partages
commentaires
Ogier - La Polo 2017 est "déjà plus rapide que l'actuelle"
Par :

Le triple Champion du monde a fait le point pour Motorsport.com sur le développement de la future Polo R WRC 2017, qui sera la première répondant au nouveau règlement technique du Championnat du monde des Rallyes.

La Volkswagen Polo R WRC 2017 en tests
Sébastien Ogier, Volkswagen Motorsport
La Volkswagen Polo R WRC 2017 en tests
Sébastien Ogier, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Design 2017 de la Volkswagen Polo WRC
Sébastien Ogier, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport

La conception de la voiture qui aura la lourde responsabilité de succéder à la première génération de la World Rally Car de Volkswagen - laquelle devrait réussir en fin de saison 2016 le score parfait de huit titres mondiaux (quatre des pilotes et quatre des constructeurs) - est désormais entrée dans une phase critique au cours de laquelle les affinements ne manqueront sans doute pas. En témoigne la nouvelle “décoration” zébrée adoptée lors de récents tests effectués sur la terre, qui devrait aider à rendre moins détectables à l'œil nu les éventuelles modifications de détail - mais ô combien importantes.

Alors que la voiture roule ces jours-ci en Finlande aux mains de Jari-Matti Latvala, Sébastien Ogier avait accepté de faire le point pour Motorsport.com sur la préparation de celle-ci lors de la manche italienne de la saison 2016 en Sardaigne, il y a deux semaines.

Il y a encore beaucoup de travail à faire. Nous avons commencé à tester dès l'année dernière, mais nous ne sommes pas encore prêts pour l'année prochaine. La voiture n'est pas encore aussi parfaite que nous le souhaiterions, sur l'asphalte comme sur la terre”, a déclaré Ogier en préambule, avant de préciser : “Je dois dire que dans tous les cas, les sentiments sont positifs. La voiture est très rapide grâce à la nouvelle réglementation technique. Elle est plus large, nous avons plus d'appuis à exploiter et, surtout, plus de puissance.”

Lors des récentes séances d'essais, la Polo WRC “Plus” est apparue dotée d'un nouveau pare-chocs avant qui la rapproche clairement de l'infographie dévoilée quelques semaines auparavant par Volkswagen Motorsport, ainsi que de nouvelles entrées d'air devant les roues arrière notamment.

Un compromis à trouver

Si certains pilotes, parmi lesquels Ogier lui-même et son compatriote de chez M-Sport, Éric Camilli, ont précédemment expliqué à Motorsport.com qu'ils regrettaient un peu de ne pas disposer de davantage de couple à bas régime plutôt qu'à haute vitesse, le défi, comme on pouvait s'y attendre, sera malgré tout plus relevé en termes de pilotage.

Ce sera un défi passionnant pour la prochaine saison, parce qu'avec les changements, piloter sera plus intéressant et excitant que ces dernières années”, a poursuivi Ogier. “Bien sûr, lors de rallyes comme la Finlande et la Suède, nous devrons à tout prix trouver un compromis. Ces manches sont déjà extrêmement rapides et il sera agréable d'y courir avec les nouvelles machines.”

Il sera intéressant de voir l'approche qu'auront les autres pilotes de ces voitures plus rapides.”

Nous utilisons l'expérience acquise durant ces quatre années de WRC pour accélérer la préparation de la voiture, mais les nouvelles règles nous imposent des changements qui vont au-delà des données issues de ces dernières saisons.

Sébastien Ogier

En attendant de découvrir ce qu'il en sera lors du Rallye Monte-Carlo, en janvier prochain, où les rivaux ne manqueront pas avec l'arrivée également des nouvelles Hyundai i20, Citroën DS3, Toyota Yaris et Ford Fiesta de M-Sport, il reste donc du pain sur la planche. La fin de saison s'annonce chargée avec sept rallyes en l'espace de cinq mois et plusieurs autres séances de tests - même si ces dernières sont en nombre plus limité pour les écuries qui prennent part à la saison 2016 du WRC.

Dans les mois à venir, nous devrons travailler dur à la fois sur la terre et sur l'asphalte, parce que des deux côtés, nous ne sommes pas encore prêts”, insiste Ogier. “Nous utilisons l'expérience acquise durant ces quatre années de WRC pour accélérer la préparation de la voiture, mais les nouvelles règles nous imposent des changements qui vont au-delà des données issues de ces dernières saisons et dont nous sommes en possession.”

Et le pilote de conclure, malgré tout, par une indication prometteuse : “Ce qui est certain, c'est que la nouvelle voiture est déjà plus rapide que l'actuelle.”

Propos recueillis par Giacomo Rauli

Premier rallye pour la Hyundai R5, ce week-end en Belgique

Article précédent

Premier rallye pour la Hyundai R5, ce week-end en Belgique

Article suivant

Des équipes de trois voitures, Hyundai vote pour

Des équipes de trois voitures, Hyundai vote pour
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes Volkswagen Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin