Ogier - "Nos rivaux ne vont pas se reposer durant l'hiver"

Vainqueur avec Julien Ingrassia de son huitième rallye en 2015, le pilote Volkswagen se tourne déjà vers la saison prochaine.

Ogier - "Nos rivaux ne vont pas se reposer durant l'hiver"
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsportavec le drapeau français en hommage aux victimes des attentas de Paris
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport avec le drapeau français en hommage aux victimes des attentas de Paris
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Podium: les vainqueurs Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport

Cette victoire, la troisième consécutive au Pays de Galles, a sans aucun doute été la plus pénible qu'Ogier et Ingrassia aient connue dans leur carrière en WRC. L'actualité dramatique a même fait se poser un moment la question du bienfondé de prendre le départ de la deuxième étape, samedi matin au lendemain des attentats de Paris.

Face à un drame aussi violent et d'une telle ampleur, il était difficile de continuer la course et de se concentrer sur le pilotage,” a expliqué le pilote après l'arrivée, dimanche après-midi. “Cependant, après en avoir discuté avec Volkswagen Motorsport, nous avons décidé de poursuivre le rallye. Arrêter, ça aurait été faire gagner les auteurs de cette barbarie.”

Après en avoir discuté avec Volkswagen Motorsport, nous avons décidé de poursuivre le rallye. Arrêter, ça aurait été faire gagner les auteurs de cette barbarie.

Sébastien Ogier

Comme l'ensemble de la communauté WRC ici au Pays de Galles, Julien et moi avons été choqués par les terribles attaques qui ont frappé la France,” a-t-il ajouté.

Aujourd'hui nous dédions cette victoire à la mémoire des victimes de ces attentats. Nous avons une pensée très émue pour tous ceux qui ont tragiquement perdu la vie vendredi soir, les nombreux blessés et les proches de chaque victime.”

Après sa mésaventure espagnole, où il était sorti de la route dans la dernière spéciale alors qu'il avait la victoire en poche, le leader du rallye a clairement assuré dimanche lors de la troisième étape, ne recherchant à aucun moment le chrono – y compris dans cette Power Stage qu'il a remportée à neuf reprises cette année, donc cinq en plus d'une victoire au général.

Nous n'avons pas eu de problème,” confirme-t-il, ce dont certains auraient pu douter au vu de ses temps très moyens. “Contrairement à l'Espagne, j'ai décidé de ne prendre aucun risque cette fois dans la Power Stage. Vu les conditions piégeuses, c'était la bonne stratégie.”

Le résultat de ce rallye est secondaire, mais c'est en tout cas la meilleure façon de terminer la saison. Malgré des conditions compliquées, avec une météo très humide et un grip difficile à interpréter, la Polo m'a donné d'excellentes sensations. La saison a été exceptionnelle pour nous. Il est maintenant temps de recharger nos batteries avant l'année prochaine.”

La saison prochaine, justement, est déjà là car les tests commenceront dès le mois de décembre pour le Monte-Carlo qui aura lieu fin janvier. Et ce sera reparti pour 14 rallyes, avec l'inclusion de la Chine au calendrier. Et un championnat dont Ogier pense qu'il pourra difficilement égaler celui de 2015, qui l'a vu remporter deux rallyes sur trois.

Cela n'aurait pas été possible sans le magnifique esprit d'équipe et le travail fantastique accompli par tout le monde chez Volkswagen,” assure-t-il. “Julien et moi leur sommes particulièrement reconnaissants!”

Il sera très, très difficile d'améliorer cette série de victoires l'an prochain. L'adversité ne va pas se reposer durant l'hiver, nos rivaux vont forcément travailler dur pour réduire l'écart.”

Si tel est le cas, pour tous les observateurs et passionnés, le championnat n'en sera que plus beau. Et le succès aussi, pour ceux qui en sortiront vainqueurs.

partages
commentaires
Championnats - Citroën termine en dauphin de Volkswagen

Article précédent

Championnats - Citroën termine en dauphin de Volkswagen

Article suivant

Meeke - "Aucune discussion" avec Citroën pour 2016

Meeke - "Aucune discussion" avec Citroën pour 2016
Charger les commentaires