Ogier a dû approcher la "perfection" en Grande-Bretagne

partages
commentaires
Ogier a dû approcher la
Par : David Evans
11 oct. 2018 à 14:00

Le pilote M-Sport explique qu'il a dû être proche de la "perfection" lors de la spéciale qui a scellé sa victoire sur le Rallye de Grande-Bretagne, qui l'a relancé au championnat.

Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Podium : les vainqueurs Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC, le deuxièmes, Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC, les troisièmes, Esapekka Lappi, Janne Ferm, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC McKlein
Les vainqueurs Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, M-Sport Ford WRT
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC

Avec l'abandon d'Ott Tänak et le retard de Thierry Neuville à l'arrivée, Sébastien Ogier a eu les coudées franches pour s'imposer face à Jari-Matti Latvala lors du Rallye de Grande-Bretagne.

Le Français a fait la différence lors de la dernière spéciale en forêt dimanche dernier, celle de Gwydir, où il a surclassé son adversaire finlandais avant d'assurer sa victoire lors de la toute dernière spéciale, très courte, de Great Orme Llandudno.

Lire aussi :

"Nous avons vu ce week-end que les Toyota étaient super fortes, et Jari-Matti était lui-même très déterminé", a déclaré Ogier à Autosport. "Il a bien débuté le dimanche, et je n'avais pas d'autre option que de réagir. J'ai bien joué le coup lors de la section sur route [le premier passage sur Great Orme], mais cela n'a pas été suffisant et nous avons dû être forts lors du dernier passage dans la forêt. Je pense que cette spéciale était clairement l'une des meilleures. Je ne sais pas comment le dire, mais c'est l'une des meilleures que j'ai faites. Je ne parlerai pas de perfection, mais c'était proche de la perfection. J'ai dit à [mon copilote] Julien [Ingrassia], lorsque j'ai franchi la ligne : 'Quel que soit le temps, je ne peux pas faire plus'. Et, bien sûr, c'était une bonne nouvelle de voir le chrono confirmer les sensations, et nous avons été plus rapides que Jari."

Pilote le plus victorieux en Grande-Bretagne

La cinquième victoire d'Ogier en Grande-Bretagne fait de lui le pilote détenant le plus de victoires dans l'Histoire de la manche britannique. Ce résultat lui permet par ailleurs de revenir à la deuxième place du championnat, où il compte encore sept points de retard sur Thierry Neuville avec encore deux rallyes à disputer.

Lire aussi : 

Victime d'un accident lors de la précédente manche en Turquie, le Champion en titre avait déclaré avant le Rallye de Grande-Bretagne que ses chances de sacre cette année s'évaporeraient s'il ne parvenait pas à triompher de Neuville et Tänak au Pays-de-Galles.

"Tant que vous prenez les points, c'est mieux de les avoir en poche que d'être derrière", a lancé Ogier. "Mais sept points sur deux rallyes où l'ordre des départs va jouer un rôle – ce n'est pas si mal. Pour Ott, qui est à 21 points, ce n'est pas tant que ça quand vous voyez ce qui est arrivé lors des trois derniers rallyes. Rien n'est sûr et tout peut changer rapidement d'un sens comme dans l'autre."

Prochain article WRC
Neuville : La lutte pour le titre ira jusqu'à la dernière spéciale

Article précédent

Neuville : La lutte pour le titre ira jusqu'à la dernière spéciale

Article suivant

Le WRC devrait abandonner le projet d'un retour au Japon en 2019

Le WRC devrait abandonner le projet d'un retour au Japon en 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Catégorie Étape 3
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes M-Sport
Auteur David Evans
Type d'article Actualités