M-Sport se réjouit de la réaction d'Ogier après sa crevaison

partages
commentaires
M-Sport se réjouit de la réaction d'Ogier après sa crevaison
Par : David Evans
Co-auteur: Jean-Philippe Vennin
18 août 2018 à 18:48

Le directeur de l'équipe M-Sport Ford, Malcolm Wilson, estime que la réaction de Sébastien Ogier après sa crevaison dans l'ES13, en Allemagne, a envoyé un message clair selon lequel la lutte pour le titre est loin d'être terminée.

Ogier a perdu la deuxième place en subissant une crevaison lors du second passage dans la spéciale de Panzerplatte. S'arrêter et changer la roue lui a coûté plus de 1'40 et l'a renvoyé à la neuvième place du classement général.

"Il reste près d'un tiers du championnat à courir", a dit Wilson, peu après l'incident, à Motorsport.com. "C'est loin d'être fini, très loin. On voit ce que Seb a fait dans la dernière partie de la spéciale, il ne renonce à rien."

"Ses splits [temps intermédiaires] quand il est remonté dans la voiture et s'est remis à piloter étaient juste incroyables, il était bien de retour dans le rythme et a repris du temps à certains. Quelques pilotes peuvent faire ça, revenir et remettre ça – Seb le peut, c'est un des meilleurs pour ça. Ce qu'on a vu après cette crevaison est la marque d'un grand champion."

Lire aussi :

Wilson a admis que ce type de positivisme de la part du quintuple Champion du monde serait d'une grande aide pour toute son équipe.

"Naturellement, il y a un peu de déception dans le coin", a-t-il ajouté. "Surtout que c'est arrivé après les ennuis d'Elfyn [Evans], tout le monde était déjà un peu sonné, mais tout peut arriver et on sait que Seb ne va absolument rien lâcher. C'est dommage, on avait une chance de réduire l'écart [avec Thierry Neuville et Hyundai au championnat], mais on continue."

Ogier a regagné une position dès l'avant-dernière spéciale du jour (ES14), dans laquelle il a signé son premier scratch du rallye, en dépassant Temmu Suninen sur une autre Ford M-Sport. Puis encore une dans la suivante, en bénéficiant d'une erreur de Craig Breen – et tout en se retrouvant à une demi-seconde seulement d'Andreas Mikkelsen, qui occupe la sixième place au terme de l'étape.

Evans de retour dimanche

De son côté, Elfyn Evans a expliqué les circonstances de sa sortie de route, le matin dans Römerstrasse, qui l'a exclu de la lutte pour la troisième place.

"C'était dans un droite en quatrième et il y avait beaucoup de terre déposée par les gars de devant. Je pensais être à la bonne vitesse pour le virage, mais j'ai eu un peu de sous-virage en entrée et on est partis dans l'herbe. Il y avait un ponceau en ciment enchâssé dans l'herbe, qui a tapé le coin du carter d'huile et la suspension – ça a été un peu violent pour l'avant gauche [de la voiture]."

La Fiesta #2 a été ramenée à l'assistance et elle est en cours de réparation pour les trois dernières spéciales de dimanche. Après avoir perdu trois places sur les deux premières spéciales du jour [dans le camp militaire de Baumholder], Evans pensait avoir un bon rythme pour les routes de campagne concluant la journée.

"J'ai fait un tête-à-queue dans la première de ces spéciales", a-t-il ajouté. "Une erreur un peu stupide, à la première épingle. Mais autrement, ça allait. Cela nous a peut-être mis un peu sous pression, mais on était dans la lutte serrée pour la troisième place et il faut attaquer quand c'est le cas."

Prochain article WRC
ES14 & 15 - Tänak contrôle, Ogier remonte

Previous article

ES14 & 15 - Tänak contrôle, Ogier remonte

Next article

ES16 - Sordo et Latvala "out", Neuville retrouve le podium provisoire

ES16 - Sordo et Latvala "out", Neuville retrouve le podium provisoire
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Catégorie Étape 2
Pilotes Sébastien Ogier , Elfyn Evans
Équipes M-Sport
Auteur David Evans
Type d'article Actualités