Ogier satisfait d'avoir sauvé "le minimum"

partages
commentaires
Ogier satisfait d'avoir sauvé
Par : Jean-Philippe Vennin
10 avr. 2017 à 17:45

Sur une Ford en proie à des soucis d'ordre hydraulique en fin de deuxième étape et électronique en début de troisième, le pilote M-Sport est parvenu à terminer deuxième en Corse et à accroître son avance au championnat.

Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Podium : les vainqueurs Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 Coupe WRC, Hyundai Motorsport, les deuxièmes Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport, Ford Fiesta WRC, les troisièmes Dani Sordo, Marc Marti, Hyundai Motorsport, Hyundai i20 Coupe WRC
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport, Ott Tänak, Martin Järveoja, Ford Fiesta WRC, M-Sport

Sébastien Ogier aurait pu perdre gros dans la dernière épreuve spéciale du Tour de Corse, après que le problème hydraulique lui ayant fait perdre une quarantaine de secondes – et le contact avec Thierry Neuville – dans la dernière du samedi a laissé la place à un autre, côté électronique cette fois. Une séance de mécanique sur la liaison, entre l'ES9 et la Power Stage, plus tard, il est parvenu à reprendre la deuxième place du classement général à Dani Sordo, qui venait de la lui dérober – alors qu'il risquait de devoir avant tout résister à Craig Breen et Jari-Matti Latvala.

"Cela a clairement été un week-end de montagnes russes", a déclaré le leader du championnat en conférence de presse. "Des hauts et des bas tout le temps. Heureusement pour nous, ça se finit sur un haut avec de très bons points, mieux que je ne l'espérais."

"La matinée [de dimanche, ndlr] n'a pas si mal commencé – enfin, pendant la première moitié de la longue spéciale, ça allait. Évidemment, nous n'avions plus aucune chance de rattraper Thierry, donc on a juste piloté sur un bon rythme mais rien de plus."

"Soudainement, à mi-spéciale, la voiture a commencé à perdre du boost et ensuite c'était un peu difficile […] mais ça restait très rapide avec des routes larges, donc je n'ai pas trop perdu, je pense. Mais ensuite, quand j'ai pris les routes étroites et trouvé quelques épingles, je me suis rendu compte que ce problème électronique ne concernait pas seulement le boost, mais aussi le 'diff' central [qui] était bloqué, et cela signifiait qu'on n'avait plus de frein à main pour les épingles, donc on a pas mal souffert."

Pourtant, à entendre le pilote M-Sport, troisième meilleur "performer" du rallye au nombre de spéciales remportées avec deux scratchs à son actif contre quatre à Thierry Neuville et trois pour Kris Meeke, et devant Jari-Matti Latvala qui a remporté la Power Stage, la séance de mécanique susnommée ne donnait aucune garantie que le fameux problème ne se représenterait pas.

"À la fin de [l'avant-dernière] spéciale, on était derrière Dani, mais je n'étais pas très confiant dans le fait que ça fonctionnerait encore pour la dernière", a poursuivi Ogier. "La seule chose qu'on pouvait faire à ce moment était de changer un des ECU [boîtiers électroniques] qu'on avait dans la voiture, mais l'équipe n'était pas vraiment confiante dans le fait que ça résolve le problème. Quant on 'resettait' la voiture, ça fonctionnait un petit peu mais on ne savait jamais pour combien de temps. Par chance, ça a marché pour cette dernière Power Stage de dix kilomètres."

Et ça a tellement bien marché qu'Ogier a donc repris la deuxième place du général mais aussi ajouté les quatre points de bonus qui reviennent à l'auteur du deuxième chrono dans cette Power Stage.

"On a vu qu'à la fin de la longue spéciale [ES9], avec le problème, on perdait environ une seconde au kilomètre comparé aux autres. Et c'était plus ou moins l'avance qu'on avait sur Craig et Jari, donc on savait qu'on devait attaquer fort pour sauver au moins le podium qui, je pense, était le minimum qu'on méritait ce week-end."

"Heureusement, j'ai été content de voir que le boost a tenu jusqu'à la fin, même si j'ai beaucoup souffert avec la direction assistée dans cette spéciale [ES10]. J'ai attaqué fort et ça a été suffisant pour revenir à la deuxième place. Vingt-deux points, c'est un résultat génial pour nous. On n'en a perdu que quatre sur Thierry ce week-end. On a encore amélioré l'écart au championnat, c'est génial pour nous."

Dans le coup sur l'asphalte

Même si la saison entre désormais dans une période de six rallyes sur terre, connaître le niveau de performance de la Fiesta sur l'asphalte était important et celui-ci se révèle satisfaisant après la première manche entièrement disputée sur cette surface. Et cela, nonobstant les problèmes apparus sur les trois voitures de M-Sport, puisque ceux-ci auraient pu se produire partout ailleurs.

"Je pense que ce week-end, on était très contents du rythme qu'on avait", a confirmé le vainqueur du Monte-Carlo, "[et] que les choses évoluent dans la bonne direction pour nous. J'avais dit en arrivant ici que j'avais un bon feeling sur l'asphalte, je pense que la voiture n'est pas trop mauvaise. Je pense qu'on a un peu de puissance en réserve et c'était correct."

"On a eu la vitesse pour lutter avec Thierry ce week-end, mais un peu trop de problèmes techniques, non seulement sur notre voiture mais aussi sur les deux de nos équipiers [Ott Tänak et Elfyn Evans], donc c'est clairement quelque chose sur quoi l'équipe doit travailler très dur. Nous ne voulons pas ressentir encore cette situation très stressante."

Prochain article WRC
Un Sordo mi-figue mi-raisin après sa troisième place

Previous article

Un Sordo mi-figue mi-raisin après sa troisième place

Next article

Neuville : "Pour la première fois, j'en ai eu les larmes aux yeux"

Neuville : "Pour la première fois, j'en ai eu les larmes aux yeux"

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Tour de Corse
Pilotes Sébastien Ogier
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Réactions