Ogier : "Je ne savais pas si je pourrais le faire"

partages
commentaires
Ogier :
Par : Jean-Philippe Vennin
7 oct. 2018 à 18:35

Sébastien Ogier a remporté au Pays de Galles, avec son copilote Julien Ingrassia, sa quatrième victoire de la saison au terme d'une lutte acharnée et après avoir été le seul piloter à rester en bagarre avec ceux de Toyota.

Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Podium : les vainqueurs Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC, les deuxièmes Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC, les troisièmes Esapekka Lappi, Janne Ferm, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC, avec Malcolm Wilson, Team principal de M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, M-Sport Ford WRT
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, M-Sport Ford WRT
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Les vainqueurs Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC

Après le retard pris samedi matin par Thierry Neuville, resté bloqué 45 secondes dans un fossé de l'ES11 alors qu'il était deuxième devant le Français au départ de celle-ci, Ogier s'est retrouvé le seul pilote intercalé parmi les trois Toyota – une position qu'aucun autre pilote n'allait atteindre jusqu'au terme du rallye. Mieux, grâce à l'abandon d'Ott Tänak et après une lutte sans merci avec Jari-Matti Latvala, il s'est finalement imposé devant les deux voitures japonaises présentes à l'arrivée. 

Lire aussi:

Même après qu'il a ramené, sur l'asphalte de Great Orme (ES21), l'écart à deux dixièmes avec Latvala, la partie ne semblait pas forcément bien engagée pour Ogier. S'annonçait en effet le second passage dans Gwydir, où le Finlandais avait été impressionnant et l'avait dépassé précédemment (ES20). Si ce scénario se renouvelait, tout serait sans doute à refaire sur le goudron de la dernière spéciale. 

Sauf qu'au prix d'un excellent chrono sur une route qui s'asséchait par rapport au matin, Ogier a repris l'avantage dans cette spéciale sur terre et fait probablement la différence à ce moment-là (ES22), Latvala n'ayant ensuite manifestement pas insisté dans le dernier secteur chronométré (ES23).

"Les Toyota étaient très, très fortes"

"Ce week-end a été énorme !", s'est exclamé Ogier, au micro de WRC All Live, en descendant de sa Ford M-Sport. "Honnêtement, la lutte a été très dure, les Toyota étaient très, très fortes, Ott [Tänak] avant tout qui était si loin devant quand il a eu son problème. Et puis, on s'est retrouvés à se battre tellement dur avec Jari [-Matti Latvala]."

"Je ne savais pas si je pourrais le faire, franchement. Dans les spéciales en forêt, c'était très difficile de rester devant, mais on a fait un temps fabuleux lors du second passage de la Power Stage. Et sur l'asphalte, une surface que j'aime bien, on a réussi à faire quelques bons temps aussi." 

Lire aussi:

En plus de sa cinquième victoire en Grande-Bretagne où il s'était déjà imposé de 2013 à 2016 – sans compter son succès de 2008 en catégorie Junior WRC –, d'être revenu de si loin après ses ennuis de boîte de vitesses du vendredi, et de réduire à sept points l'écart avec Thierry Neuville au championnat tout en reprenant la deuxième place à Tänak, Ogier avait une autre raison, toute personnelle, d'être satisfait.

"Je suis content pour mon fils, qui sait maintenant qu'on monte sur le toit de la voiture quand on gagne'', a-t-il ajouté en riant. ''Il m'avait déjà vu le faire quand il était trop petit [pour comprendre], mais récemment il m'a demandé : 'Papa, que fait Ott quand il gagne ?' Maintenant, au moins, il a appris que Papa aussi peut le faire !"

Prochain article WRC
Championnat - Neuville s'en sort bien

Article précédent

Championnat - Neuville s'en sort bien

Article suivant

Tänak : "C'est la pire chose que j'aie jamais ressentie"

Tänak : "C'est la pire chose que j'aie jamais ressentie"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes M-Sport
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Réactions