ES13 - Ogier serein avant le dernier jour

Le leader de la manche d'ouverture de la saison n'a pas pu se contenter d'assurer complètement dans la dernière spéciale de ce samedi, mais abordera la troisième étape avec une avance qui le satisfait.

ES13 - Ogier serein avant le dernier jour
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport Ford
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport Ford
Sébastien Ogier, M-Sport Ford
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Ott Tänak, Toyota Gazoo Racing
Esapekka Lappi, Janne Ferm, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Jari-Matti Latvala, Esapekka Lappi, Toyota Gazoo Racing
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Jari-Matti Latvala, Toyota Gazoo Racing
Elfyn Evans, Daniel Barritt, Ford Fiesta WRC, M-Sport Ford
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Bryan Bouffier, Xavier Panseri, Ford Fiesta WRC, M-Sport Ford
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Citroën World Rally Team

Sur une route nettement plus sèche dans la spéciale de Bayons-Bréziers (ES13 - 25,49 km) mais décrite comme très sale par les pilotes, Sébastien Ogier et ses deux équipiers chez M-Sport Ford, Elfyn Evans et Bryan Bouffier, avaient montré des pneus tendres alors que leurs rivaux avaient privilégié les super tendres. Le Champion du monde a réalisé le huitième chrono à six secondes d'Ott Tänak, son dauphin au classement général sur lequel il conserve 33" d'avance, mais n'a pas pu se contenter d'assurer et de ne pas prendre de risques.

"Si je perds six secondes, c'est conforme au plan", a déclaré Ogier au point stop de cette spéciale avant laquelle il avait dit qu'il serait satisfait de disposer ce soir d'un écart d'une demi-minute. Et de préciser : "C'était très sale, on n'avait pas vraiment le bon choix de pneus et c'était un peu limite, mais ça va."

Thierry Neuville a signé son deuxième temps scratch du jour, ce qui le place à égalité avec Tänak en la matière – Andreas Mikkelsen ayant signé le premier ce matin – en cette journée marquée par des conditions très changeantes. Surtout, le Belge s'est emparé de la septième place du classement provisoire aux dépens de Bouffier. Mais ce n'est pas encore suffisant, pour viser le top 5 qu'il espérait après ses déboires des deux premiers jours (sortie de route et crevaison), puisque son retard sur Evans est, à un dixième près, le même que celui de Tänak sur Ogier.

Tir groupé des Toyota

Un autre changement de position a été l'œuvre d'Esapekka Lappi, lequel a repris la quatrième place qu'il avait cédée à Kris Meeke suite à une petite touchette ayant entraîné une crevaison, ce matin. La différence entre eux n'est cependant que de 1"6.

On retrouve ainsi les trois Toyota groupées entre la deuxième et la quatrième place, Jari-Matti Latvala étant intercalé entre ses deux équipiers. Plus loin, Craig Breen, pour qui il a été plus aisé d'ouvrir la route dans l'ES13 que dans la matinée avec la neige et le verglas, est un solitaire neuvième devant Jan Kopecký, large leader du WRC2 sur sa Škoda Fabia R5 à la livrée célébrant les 25 ans de la République tchèque.

La dernière étape de dimanche, longue de 64 kilomètres seulement, comprendra quatre spéciales (deux différentes) dont la Power Stage qui rapportera des points de bonus au championnat. Lancement des hostilités à 8h32 et en direct commenté, bien entendu, sur Motorsport.com.

Classement après ES13/17

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Temps

& écarts

1

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport

RC1 3h30'30"9
2

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Toyota

RC1

33"5

33"5

3

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1

1'32"7

59"2

4

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota

RC1

4'38"5

3'05"8 

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën

RC1 

4'40"1

1"6

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

Ford M-Sport

RC1 

5'00"2

20"1 

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai 

RC1 

5'33"6

33"4

 

 Bryan Bouffier

 Xavier Panseri

 

Ford M-Sport

RC1 

5'43"4

9"8

9

 Craig Breen

 Scott Martin 

Citroën

RC1

8'49"0

3'05"6

10 

 Jan Kopecký

 Pavel Dressler

Škoda

RC2

14'04"4

5'15"4

Le classement complet sera disponible ici.

partages
commentaires
ES11 & 12 - Ogier gère son avantage

Article précédent

ES11 & 12 - Ogier gère son avantage

Article suivant

ES14 & 15 - Le Turini met Ogier à l'abri

ES14 & 15 - Le Turini met Ogier à l'abri
Charger les commentaires