WRC
22 janv.
-
26 janv.
Jour 3 dans
11 Heures
:
24 Minutes
:
00 Secondes
13 févr.
-
16 févr.
Prochain événement dans
19 jours
C
Rallye du Mexique
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
47 jours
C
Rallye du Chili
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
82 jours
C
Rallye d'Argentine
23 avr.
-
26 avr.
Prochain événement dans
89 jours
C
Rallye du Portugal
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
117 jours
C
Rally d'Italie
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
131 jours
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
173 jours
C
Rallye de Finlande
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
194 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
222 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
243 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
264 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
278 jours
C
Rallye du Japon
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
299 jours

Ogier n'aborde pas 2020 comme une "dernière chance"

partages
commentaires
Ogier n'aborde pas 2020 comme une "dernière chance"
Par :
7 déc. 2019 à 11:15

Avant de prendre part à sa dernière saison en WRC avec Toyota, le sextuple Champion du monde conserve son approche habituelle, mais toujours ambitieuse.

Déçu par les performances et le rythme de développement de Citroën, Sébastien Ogier a fait le pari de quitter prématurément ce qui devait être sa dernière équipe en WRC pour rejoindre Toyota. Lancé dans un nouveau défi au sein de la structure dirigée par Tommi Makinen, le sextuple Champion du monde n'a pas pour autant modifié son plan de carrière. Engagé pour une saison, il prévoit toujours de quitter la discipline fin 2020, ce qui fait de l'exercice à venir sa dernière occasion d'ajouter un titre mondial à son déjà très riche palmarès. Le Français n'a pas caché son ambition de récupérer la couronne perdue cette année au profit d'Ott Tänak, mais il n'aborde pas pour autant le championnat à venir comme une ultime chance qui alimenterait les regrets en cas d'échec.

Lire aussi :

"Bien sûr, j'adorerais un dernier titre avec une troisième marque différente, mais ce n'est pas vraiment ce que j'ai à l'esprit en débutant la saison", explique-t-il dans une interview publiée par Red Bull. "Ce que j'ai en tête c'est que oui, évidemment, je suis un battant et un gagnant, et lorsque j'entame une compétition je le fais pour gagner. Je ne commence pas en pensant que c'est ma dernière chance ou quelque chose comme ça. J'ai déjà eu une carrière incroyable, et tout ce que je pourrais y ajouter serait génial."

En quittant Citroën pour Toyota, Ogier s'impose de tout redécouvrir à nouveau, au sein d'un team qui a modifié l'intégralité de son line-up. "Nous nous sommes un peu entraînés ces dernières années !" rappelle-t-il néanmoins. "J'ai été capable de m'adapter assez rapidement dans un nouvel environnement, alors j'espère vraiment le faire à nouveau." S'il découvrira sur le tard la Yaris WRC, la mission ne l'effraie pas, lui qui avait déjà fait de même en débarquant chez M-Sport fin 2016 puis chez Citroën il y a un an… pour à chaque fois ouvrir la saison par une victoire sur le Rallye Monte-Carlo.

"Commencer par le Monte-Carlo semble être un défi plus difficile à relever, mais au bout du compte, les caractéristiques de ce rallye sont tellement particulières, si difficiles et si différentes des autres que le plus important est d'avoir une voiture dans laquelle on se sent à l'aise", précise Ogier. "C'est également un rallye où il n'est pas nécessaire d'extraire 100% de la performance de la voiture. D'une certaine manière, c'est peut-être mieux de débuter avec une nouvelle équipe et une nouvelle voiture sur ce type de rallye. Aller quelque part où l'on se bat pour la moindre seconde et le moindre dixième, comme en Finlande, serait encore plus difficile pour un premier rallye avec une nouvelle auto."

Article suivant
Photos - La FIA honore Hamilton, Vergne, Alonso et les autres

Article précédent

Photos - La FIA honore Hamilton, Vergne, Alonso et les autres

Article suivant

Tänak n'a "aucun doute" après son premier test Hyundai

Tänak n'a "aucun doute" après son premier test Hyundai
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes Toyota Racing
Auteur Basile Davoine