Sébastien Ogier : "Je vais le gagner"

Repoussé à 16"9 du leader jeudi soir, Sébastien Ogier a livré une grosse prestation lors de la deuxième journée du Rallye Monte-Carlo 2021.

Sébastien Ogier : "Je vais le gagner"

Le septuple Champion du monde est passé par bien des émotions sur les spéciales disputées ce vendredi. Après avoir nettement dominé la boucle matinale avec un sans-faute au niveau des meilleurs temps, le Gapençais a été freiné dans son élan par une crevaison (avant-gauche) et un tête-à-queue survenus tous deux dans l'ES6. Dans la spéciale suivante, la dernière de la journée, il a terminé son récital en claquant un énorme temps, et a refait une grosse partie de son retard en seulement 21,62 km.

De retour au parc d'assistance de Gap, le pilote Toyota a livré ses impressions au micro de WRC+ : "Cet après-midi, comme nous pouvions nous y attendre, les spéciales étaient plus boueuses et les conditions plus dégradées. Il y avait beaucoup de cordes qui ont ramené de la boue sur la route. Mais avec les pneus neige qui étaient le bon choix, c’était plutôt agréable de piloter."

Lire aussi:

"Bien sûr, pour nous, le gros problème a été la crevaison qui nous a coûté beaucoup de temps. Nous avons été malchanceux mais nous ne pouvions rien faire. Mais au-delà de ça, nous avons fait ce que nous pouvions faire de mieux. En ce qui concerne le tête-à-queue, je roulais sur trois roues à ce moment et je n'avais plus de pneu, j'étais sur la jante. Il a fallu survivre pendant six kilomètres jusqu'à l'arrivée."

Définitivement remonté après ce contretemps fâcheux, il a ensuite sorti une spéciale dont lui seul semble avoir le secret depuis quelques années. Avec 16" reprises face à Elfyn Evans et plus de 20 sur Ott Tänak, il a comblé une bonne partie de son retard pour se relancer totalement dans la course pour la victoire.

"Les conditions étaient vraiment très difficiles dans l’ES7, avec beaucoup de pluie. Avec la crevaison, nous avons dû rouler avec un pneu clouté. Après quelques kilomètres, la voiture a commencé à bouger de plus en plus à l'arrière avec du survirage et quelques belles glissades, mais j’attaquais car j’étais définitivement en colère après cette crevaison."

Avec encore deux journées de course et un retard de 7"4 sur son coéquipier gallois, Ogier a clairement annoncé la couleur. "Avec 23" de retard, c’est le 'Monte', tout est possible. Je suis ici pour gagner ce rallye donc je vais le gagner !"

partages
commentaires

Related video

Ocon : "Les pilotes de rallye ont des couilles en acier"

Article précédent

Ocon : "Les pilotes de rallye ont des couilles en acier"

Article suivant

Ogier attaque, Tänak sort du top 10

Ogier attaque, Tänak sort du top 10
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye Monte-Carlo
Catégorie Étape 2
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes Toyota Gazoo Racing
Auteur Arnaud Guygrand