Pour Hyundai, Sordo "doit se battre pour la victoire"

À l'entame de la dernière étape du Rallye du Portugal, Dani Sordo ne compte que 10"7 de retard sur le leader Elfyn Evans. Après la terrible désillusion subie ce week-end, le team Hyundai Motorsport compte désormais sur l'Espagnol pour relever la tête.

Pour Hyundai, Sordo "doit se battre pour la victoire"

Hyundai Motorsport connaît un week-end cauchemardesque pour le moment au Portugal. Dans des conditions étrangement comparables, la marque coréenne a perdu tour à tour Thierry Neuville puis Ott Tänak à des moments clés de la course. Adepte du franc-parler, Andrea Adamo s'est montré logiquement moins expressif qu'à l'accoutumée, et a même fait part de sa déception. 

"Ce qui est triste, c'est que nous avons montré que nous avions la voiture la plus rapide dans ce rallye et, jusqu'à présent, nous n'avons pas été en mesure de le matérialiser", a-t-il constaté.

Malgré les deux uppercuts encaissés coup sur coup, l'Italien compte désormais sur son "Navy Seal" espagnol pour se relever. "Pour demain [dimanche], Dani a l'ordre clair de se battre pour la victoire parce qu'il le mérite, et toute l'équipe Hyundai Motorsport mérite de nous voir gagner. Il doit faire tout ce qu'il peut pour gagner ce rallye."

Lire aussi :

En lutte depuis le départ pour la victoire, Dani Sordo a pourtant perdu de vue son objectif au fil de la deuxième étape. Le fâcheux abandon de son coéquipier estonien lui a permis de revenir dans un premier temps dans le match face à Evans. La super-spéciale de Porto (ES15), à l'apparence trompeuse, l'a définitivement relancé.

"Notre objectif aujourd'hui [samedi] n'était pas seulement de défendre notre position – la troisième place – mais aussi de garder un œil sur l'avant afin d'essayer de gagner du temps sur les gars devant", a rappelé le pilote de Torrelavega. "Nous avons eu quelques dégâts sur le démarreur dans les dernières étapes, donc nous étions un peu inquiets de caler le moteur. Dans la super spéciale, je sentais que nous avions une bonne adhérence et j'ai essayé de rester propre et de ne pas perdre trop de temps. À la fin, nous avons pu reprendre du temps à Evans et nous sommes maintenant juste dix secondes derrière."

Revenu à 10"7 du pilote Toyota Gazoo Racing à l'entame de la dernière journée programmée ce dimanche, il ne vise désormais plus qu'une position, la première. "Il [Elfyn Evans] était un peu plus rapide aujourd'hui [samedi], mais demain [dimanche] est un autre jour, avec des spéciales différentes ; nous devons travailler ce soir pour nous préparer soigneusement. J'aimerais gagner, alors on verra. Ce sera une attaque maximale."

partages
commentaires
ES15 - Hyundai craque et ouvre la voie à Evans et Toyota
Article précédent

ES15 - Hyundai craque et ouvre la voie à Evans et Toyota

Article suivant

ES16 à 18 - Evans tue le suspense en laissant Sordo sur place

ES16 à 18 - Evans tue le suspense en laissant Sordo sur place
Charger les commentaires