Ott Tänak croit dans les chances de Hyundai pour 2022

Ott Tänak est convaincu d'avoir ses chances de se battre pour la gagne en 2022, malgré le retard pris par Hyundai dans le développement de sa nouvelle Rally1.

Ott Tänak croit dans les chances de Hyundai pour 2022

La saison 2021 aura été des plus frustrantes pour Ott Tänak. Le Champion du monde 2019 a remporté plus de spéciales que tous ses adversaires, mais la victoire en rallye lui a bien souvent échappé en raison de problèmes de fiabilité. Absent de la dernière manche du championnat, à Monza, pour des raisons personnelles, l'Estonien s'est classé cinquième de l'année et il est désormais impatient de se lancer dans la nouvelle saison.

Ce sera celle d'un nouveau départ, puisque le WRC passe à la technologie hybride dans le cadre de la nouvelle réglementation Rally1. Bien que Hyundai ait été la dernière des trois marques du WRC à adhérer à ces règles, Tänak s'est dit impressionné par le travail effectué pour créer et développer la nouvelle i20. La marque a également été la dernière à dévoiler la version finale de sa voiture, dont les essais n'ont commencé que fin novembre, et c'est à présent sans team principal qu'elle aborde la saison. Pourtant, le pilote estime que la i20 est désormais prête à affronter la Toyota Yaris et la Ford Puma de M-Sport à partir du Rallye Monte-Carlo, du 20 au 23 janvier.

"Disons que les deux dernières années n'ont pas été très fructueuses, alors c'est une bonne occasion pour moi de travailler avec le team et de mettre au point une voiture solide", explique Ott Tänak à Motorsport.com. "C'est bien de voir qu'à l'heure actuelle, même si nous avons commencé un peu tard et que nous avons pris un peu de retard dans notre développement, les gens continuent à travailler dur. Je suis sûr que nous pourrons bien nous battre cette année."

"Il n'y a vraiment aucune idée de ce que sera l'écart [avec la concurrence] ou de ce qu'est la situation à l'heure actuelle. C'est vraiment difficile pour tout le monde. Nous nous sommes concentrés sur notre travail et tant que nous sommes satisfaits de ce que nous avons fait, nous pouvons être fiers. Si nous continuons à travailler et essayons d'atteindre nos objectifs, et si nous y arrivons, alors je suis sûr que nous serons forts. Elle [la voiture] y arrive doucement. Le potentiel est là et le package semble être bon, donc nous devons juste apprendre et comprendre quelle est la fenêtre pour cette voiture et comment elle fonctionne."

Pour les trois constructeurs du WRC, le Rallye Monte-Carlo va s'apparenter à un saut dans l'inconnu et la fiabilité est une préoccupation majeure pour tous avant cette première épreuve. L'utilisation de la puissance hybride constituera un défi de taille, mais les voitures vont aussi rouler avec une aéro nettement réduite, un débattement de roues réduit et sans différentiel central, conformément aux nouvelles règles.

Dans ce contexte, Tänak estime que la fiabilité sera plus importante que la performance sur ce premier rallye. "Pour commencer l'année, la fiabilité sera cruciale", explique-t-il. "Je pense qu'au début, nous avons juste besoin d'engranger une bonne expérience en termes de kilométrage et de marquer des points, donc il est certain que la fiabilité est plus une priorité que la performance, mais on verra. Les gars font de leur mieux et j'espère que ça va marcher."

Ott Tänak doit réaliser un test en France la semaine prochaine, au même titre que ses coéquipiers Thierry Neuville et Oliver Solberg, afin de finaliser la préparation de Hyundai pour l'ouverture de la saison.

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

La FIA étudie un retour du WRC en Argentine
Article précédent

La FIA étudie un retour du WRC en Argentine

Article suivant

Hyundai présente sa nouvelle i20 hybride pour le WRC

Hyundai présente sa nouvelle i20 hybride pour le WRC
Charger les commentaires