Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Ott Tänak croit en ses chances de titre avec M-Sport

De retour chez M-Sport, Ott Tänak pense avoir tout ce qu'il faut pour se battre pour le titre WRC en 2023.

Ott Tänak, M-Sport

Photo de: M-Sport

Alors qu'il lui restait un an de contrat avec Hyundai, Ott Tänak a choisi de rompre son accord et de rejoindre M-Sport. Ce sont pour lui des retrouvailles avec l'équipe britannique, qui avait lancé sa carrière en WRC en 2011 : c'est sous ces couleurs qu'il a décroché en 2012 son premier podium, puis qu'il a remporté son premier rallye dans la catégorie en 2017, deux caps qu'il a passés en Sardaigne.

Jusqu'à présent, l'Estonien n'a eu qu'un bref aperçu de la Ford Puma engagée depuis cette année par M-Sport, grâce à un passage sur le terrain d'entraînement maison à Greystoke Forest, pourtant il est déjà convaincu que l'équipe pourra lui fournir un package en mesure de se battre pour le titre l'année prochaine.

"Toyota et Rovanperä sont actuellement les deux à battre et je dirais que M-Sport est l'endroit où il faut être", a déclaré Ott Tänak à Motorsport.com. "Il y a des gens qui sont vraiment passionnés par ça, alors je pense que c'est là qu'il faut être et que ça devrait me donner la possibilité d'y arriver."

Titré en 2019 avec Toyota, Tänak a ensuite couru pendant trois ans sous les couleurs de Hyundai, se classant notamment deuxième du championnat cette année derrière Kalle Rovanperä. "Je ne dirais pas que c'est quelque chose d'inachevé, car nous avons déjà gagné le championnat, donc cela a été fait. Mais d'un autre côté, nous avons tout ce dont nous avons besoin pour nous battre au championnat et pour le titre. J'aimerais me donner la chance de me battre à nouveau pour cela", a-t-il souligné.

"Gagner un championnat, c'est toujours le défi ultime et ce ne sera jamais facile. Cela signifie que vous êtes le meilleur des meilleurs. Cela voudrait tout dire, sans aucun doute, mais ce n'est pas facile d'y arriver, c'est un gros travail et il faut que tout soit réuni. Cela va être un sacré boulot."

Ott Tänak en visite chez M-Sport

Ott Tänak en visite chez M-Sport

Ott Tänak dit avoir reçu l'assurance que M-Sport sera en mesure de maintenir le développement de la Puma afin qu'elle reste compétitive face aux équipes d'usine Toyota et Hyundai malgré leurs budgets plus importants.

"Je suis sûr que le potentiel est là", a-t-il ajouté. "L'équipe a d'excellentes infrastructures et ils jouissent aussi d'un soutien solide de la part de Ford, alors si nous travaillons tous ensemble et que nous le voulons vraiment, nous pouvons tout faire. Évidemment, quand les autres équipes de grands constructeurs mettent les choses en route, elles peuvent aller très vite et je sais aussi [grâce à mes expériences] ailleurs que le développement peut être très rapide. [Mais] je suis sûr que nous pouvons le y arriver."

"Il n'y aura aucune limitation sur le plan du développement, c'est le plus important. Ils [M-Sport] veulent prouver ce qu'ils représentent dans ce sport, alors je suis sûr que ce sera une période intéressante. Ce ne sera clairement pas facile, et face aux deux grandes équipes, ce sera un défi. Mais d'un autre côté, je pense qu'être l'outsider peut s'avérer assez amusant."

Ott Tänak ne devrait pas pouvoir réaliser de véritable test de la Puma avant la séance de préparation au Rallye Monte-Carlo prévue le mois prochain. C'est la conséquence d'un changement introduit par la FIA au règlement portant sur les essais pour 2023. Alors que la saison dernière, les équipes ont bénéficié de 30 jours de tests pour s'adapter aux nouvelles Rally1, la limite a été abaissée à 21 jours pour les teams constructeurs alignant trois voitures et à 14 jours pour les équipes de deux voitures.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Loubet disputera l'intégralité de la saison 2023 chez M-Sport
Article suivant Adrien Fourmaux rebondit en WRC2 avec M-Sport en 2023

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse