Vainqueur de l'Arctic Rally, Ott Tänak a dû "pousser" Hyundai

Face à la nécessité de rebondir après son abandon au Rallye Monte-Carlo mais aussi à la complexité d'une épreuve inédite, Ott Tänak dit avoir "poussé" les ingénieurs Hyundai et en avoir tiré les bénéfices.

Vainqueur de l'Arctic Rally, Ott Tänak a dû "pousser" Hyundai

Ott Tänak a révélé qu'il a dû pousser ses ingénieurs à améliorer sa voiture avant de se présenter sur l'Arctic Rally Finland, deuxième manche de la saison WRC, et de le remporter.

Arrivé sur place après son zéro pointé au Rallye Monte-Carlo, l'Estonien a signé une victoire indiscutable sur l'épreuve basée à Rovaniemi. Même s'il s'est quelque peu relâché dans les dernières spéciales, le pilote Hyundai a bouclé ce court rallye de seulement 251 km avec une avance de 17"5 sur le deuxième, le pilote Toyota Kalle Rovanperä.

Le patron de l'équipe, Andrea Adamo, qui a salué la manière dont Ott Tänak a dominé le week-end, s'était publiquement exprimé sur la nécessité de gagner afin d'oublier le Monte-Carlo. De quoi mettre son pilote sous pression, et le conduire ainsi à s'appuyer davantage sur sa mécanique.

Lire aussi :

"Cette victoire est très importante et elle nous permet de marquer de gros points pour le championnat", a déclaré Ott Tänak, qui se hisse directement à la cinquième place du classement des pilotes alors qu'il était reparti les mains vides du Monte-Carlo.

"Nous étions en Finlande, le pays d'origine de l’un de nos plus grands rivaux, donc il y avait de la pression. Nous savions qu'il nous serait compliqué de nous battre, mais nous avons finalement fait un très bon week-end. Les tests d'avant-rallye se sont déroulés dans des conditions très différentes, si bien que nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre. J'ai pas mal poussé les ingénieurs, mais le gros travail qu'ils ont abattu a vraiment payé. Nous avons essayé de nouvelles choses pendant le shakedown, et tout a bien fonctionné."

"Les nouveaux rallyes, comme celui-ci, sont toujours plus ouvert. Quand nous sommes arrivés ici, nous ne savions vraiment pas à quoi nous attendre et nous ne savions pas ce qui allait se passer, qui allait être le plus rapide, si les réglages allaient fonctionner et comment gérer les pneus", a-t-il ajouté.

"Si vous vous rendez sur une épreuve aussi nouvelle, vous ne savez jamais vraiment. Vous devez apprendre tout en pilotant et réagir à certaines choses. Et c'est probablement au début du rallye que l'on peut le plus faire la différence, sinon au cours du rallye les autres pilotes commencent à apprendre et l'écart se réduit de plus en plus. Pour ma part, je savais dès le début que je devais me constituer une avance et j'ai pu ensuite gérer [cet écart]."

Toujours en quête de la forme qui lui avait permis d'être titré avec Toyota il y a deux ans, Ott Tänak est certain que cette deuxième victoire sous les couleurs de Hyundai peut servir de tremplin pour sa saison 2021. "On voudrait gagner tous les rallyes, mais les choses n'ont pas été aussi fluides et globalement pas aussi simples", a souligné le pilote estonien. "Mais cette année, nous avons une saison plus longue devant nous, et nous pourrons donc avoir des sensations beaucoup plus constantes."

partages
commentaires
Petter Solberg ému aux larmes par la performance de son fils Oliver
Article précédent

Petter Solberg ému aux larmes par la performance de son fils Oliver

Article suivant

Neuville certain de progresser dans la communication avec son copilote

Neuville certain de progresser dans la communication avec son copilote
Charger les commentaires