Le parcours du Rallye Monte-Carlo 2022 modifié

Trois mois après la publication d'une première version, le parcours du Rallye Monte-Carlo 2022 a subi plusieurs "réajustements".

Le parcours du Rallye Monte-Carlo 2022 modifié

À l'occasion de sa 90e édition qui se déroulera du 17 au 23 janvier 2022, le Rallye Monte-Carlo s'apprête à marquer l'Histoire du Championnat du monde puisqu'il sera le théâtre de la première apparition de la réglementation Rally1 hybride. Le début de cette nouvelle ère du WRC coïncidera également avec une refonte majeure du programme de l'épreuve monégasque. Basée à Valence de 2007 à 2013 et à Gap depuis, la manche d'ouverture du calendrier va en effet renouer avec la tradition en proposant un parc d'assistance situé à Monaco et un parcours nettement plus concentré autour de la Principauté.

En juillet dernier, les organisateurs avaient d'ailleurs précisé qu'ils quittaient "provisoirement" Gap en expliquant que "ce recentrage en Principauté [était] brigué par le Comité d’Organisation de l’Automobile Club de Monaco afin de pouvoir notamment orchestrer les festivités de cette 90e édition".

En fin de semaine dernière, l'ACM a finalement confirmé "quelques petits réajustements" du parcours, avant sa validation par la FIA, par rapport à la première ébauche dévoilée cet été qui comportait jusque-là 17 spéciales et 319,33 km chronométrés.

Initialement absent, un shakedown a finalement été ajouté au programme "à la demande des constructeurs et du promoteur du championnat" pour permettre aux nouvelles Rally1 hybrides d'effectuer un dernier test avant le grand départ donné de nuit lors d'une étape comportant notamment un passage par le mythique Col de Turini. Cette dernière séance de tests groupés aura donc lieu le jeudi 20 janvier 2022 (à partir de 9h30) sur la route du Col des Blanquettes entre les villages de Sainte-Agnès et Peille. Long de 2,30 km, ce shakedown aura toutefois la particularité d'être interdit au public pour "des raisons de sécurité".

Par ailleurs, la deuxième étape du vendredi 21 janvier a été largement modifiée et raccourcie de 20 km puisque deux spéciales n'offraient plus "la garantie sécuritaire imposée par le cahier des charges international". Pierlas-Ilonse et La Tour-sur-Tinée-Utelle sont remplacées par Guillaumes-Péone-Valberg (13,52km) et Val-de-Chalvagne-Entrevaux (17,48km) toujours tracées dans les Alpes-Maritimes.

En dépit de ces changements, le Rallye Monte-Carlo 2022 conserve, jusqu'à la publication officielle de l'itinéraire en novembre, un programme de 17 spéciales et plus de 300 km chronométrés.

Lire aussi :

partages
commentaires
L'Espagne, un rallye difficile mais une "étape positive" pour Ogier
Article précédent

L'Espagne, un rallye difficile mais une "étape positive" pour Ogier

Article suivant

Photos - Neuville met le feu à l'asphalte espagnol

Photos - Neuville met le feu à l'asphalte espagnol
Charger les commentaires